Shinobi

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : Shinobi
  • Editeur : Sega
  • Console : Master System
  • Année : 1987
  • Genre : Action/Plates-formes

Le rouleau de mission

C'est une catastrophe, les enfants de la communauté ninja de la province de Iga ont été kidnappés par l'organisation terroriste Zeed mondialement connue pour ses méfaits . C'est pourquoi les hautes autorités on a fait appel à Joe Musashi, un talentueux maître en ninjutsu pour arranger la situation. Armé de ses shurikens, il devra se frayer un chemin pour délivrer les pauvres malheureux et punir par la même occasion les ninjas renégats qui ont abandonné lâchement leur ninpo (voie du Ninja, sorte de philosophie que suit un membre du clan). Cette mission l'obligera à se déplacer aux 4 coins de la planète où une horde d'ennemis l'attend de pied ferme et plus particulièrement les cinq chefs de l'organisation dont la force et la puissance défient l'imagination. Mais avant de pouvoir les défier sur leur aire de combat, il faudra parcourir en général (sauf au début) trois zones que l'on peut visualiser sur une carte lorsque l'on commence ou termine un niveau. Il est sans doute inutile de préciser que dans le jeu, ces boss vous poseront des tas de problèmes mais fort heureusement ils ont tous un point faible. Ce sera à vous de le trouver en faisant quelques essais... Certains sont particulièrement coriaces comme Mandara, vous voilà prévenus. Bien sûr, les techniques de combat et les pouvoirs magiques transmis à Joe dans sa famille de générations en générations ne seront pas de trop pour l'aider dans sa quête pour la justice ...

Et un de moins...Et un de moins...
Le grand en rouge va morfler!!! Le grand en rouge va morfler!!!

Armes et magies

Joe en tant que maître en ninjutsu a des capacités que les hommes normaux ne peuvent obtenir qu'après avoir subi un entraînement des plus rigoureux. En effet ses jambes lui permettent de sauter très haut avec une facilité déconcertante. Avec une telle capacité, il est donc capable de bondir d'étage en étages sans avoir besoin de prendre l'escalier ou l'assenseur. Il utilise au début du jeu une arme de jet, le shuriken pour atteindre les cibles les plus éloignées mais peut à tout instant pourfendre n'importe qui à bout portant grâce à son sabre. Sauver des otages lui permettra d'obtenir de nouvelles armes (Couteau, Nunchaku, grenades etc...) et augmenter sa barre de vie. Mais ce n'est pas tout car en délivrant ces apprentis- ninja, il aura alors la capacité d'acceder à une zone bonus. Dans celle-ci, la vue sera à la troisième personne (en fausse 3D) et vous devrez guider les mains de notre héros pour éliminer les ninja qui vont apparaître. En guise de récompense bien méritée pour vos efforts, on gagnera le droit de pouvoir ce servir de techniques magiques (lévitation, arrêter le temps, se multiplier, créer une tornade qui balaye tout sur son passage... Mais il y 'a une condition pour s'en servir dans les niveaux car vous devrez au préalable éliminer 10 adversaires.

Mince loupéMince loupé
Kage bushin no jutsu. Kage bushin no jutsu

Pour finir.

Comme tous les grands hits en arcade des années 80, Shinobi a été adapté sur moults support comme Amstrad CPC, Sinclair, Commodore C64, Commodore Amiga, Atari ST, PC (MS-DOS), NES, Master system, NEC PC-Engine et même sa propre version de jeu électronique avec écran LCD fabriqué par Tiger. En arcade, ce jeu avait la particularité de réunir deux genres (Plate-formes et action) au cours duquel le joueur est en totale immersion dans l'univers de Joe. Même si le contrôle du personnage était aisé, la difficulté et les obstacles pour arriver jusqu'à la fin pouvait très facilement laisser plus d'un habitué des bornes sur le carreau. Mais pour ne pas rester sur un échec, on remettait volontiers une petite pièce dans la fente... Il fut l'un des premiers hits de sega tournant sur un hardware en plein boom et qui était le fameux System 16. Tous les portages de la version arcade se sont fait en fonction des propres capacités des machines sur lesquelles Shinobi fut adapté. Concernant la version SMS, le système de jeu a changé par rapport à son grand frère. En effet libérer les otages permet d'obtenir des choses diverses et d'acceder aux niveaux bonus. Dès le premier niveau on sent sans peine la différence du début jusqu'à la fin. Joe est plus résistant et des animations ont disparu (par exemple Ken Oh faisant une brève apparition à la fin du premier stage). Les graphismes du portage pour la console 8 bits de chez Sega sont plutôt réussis. C'est pratiquement un sans fautes mais il y' a un seul point noir en vue. Les musiques qui ne sont pas assez variées et que l'on peut compter avec 2 doigts (une musique pour les niveaux, une autre pour les boss). Mais à part ceci, vous vous éclaterez à coup sûr en jouant à Shinobi avec une difficulté progressive qui en fera une sorte de challenge des plus intéressant pour tout joueur qui se respecte.

Que de souvenirs...Que de souvenirs...
L'antre du ninja masqué. L'antre du ninja masqué.
Note : 8.5/10
Article rédigé par Kongue le 21/06/2005
2001-2017 Planet Emulation