Rockman World 5

(1/1)
 

Nom :
Rockman World 5
Editeur :
Capcom
Console :
Game Boy
Année :
1994
Genre :
Plateforme



L'histoire commence lors d'une balade de notre héros avec Roll, quand soudain apparaît un robot qui tient le nom de Terra. Celui-ci se présente comme étant le chef d'un groupe qui se nomme les Stardroids (Space Rulers dans la version japonaise), il explique qu'il est venu sur cette planète pour la détruire. De là, Megaman se transforme afin d'attaquer Terra, armé de son Mega-Buster, il enchaîne les tirs en vain, celà se termine par une lourde défaite de Megaman qui s'évanouit par une seule et unique attaque de Terra, son Mega-Buster n'aura pas fait l'affaire contre ce Stardroid.

Après une belle cinématique d'intro,  nous retrouvons notre héros dans le laboratoire du Dr Light, celui-ci est bien inquiet de l'avenir de Megaman, en effet son Mega-Buster n'a aucun n'effet sur ce robot très puissant. C'est comme ça que le Dr Light va arriver à l'élaboration d'une toute nouvelle arme pour son robot, le Mega-Arm. Grâce à cette nouvelel arme, Megaman va se lancer à l'assaut de tout les robots membres de la Stardroid, ainsi qu'à son leader, le terrifiant et charismatique Terra.



Megaman et Roll face à Terra.
Le Dr Light et Megaman.
 Le charismatique Terra.

 

Rockman World 5 : Le seul et l'unique !


Rockman World 5 (RW5) est un épisode très intéressant car tout d'abord, celui-ci est exclusif à la console, en effet les épisodes de GB étaient souvent des portages des épisodes Nes ;  puis d'autre part, celui-ci amène plusieurs grandes nouveautés à la série : déjà on remarque que tous les boss de RW5 n'ont pas des noms se terminant par -Man, les Stardroids en effet sont des leaders de différentes planètes de notre système solaire, ils adoptent donc le nom de leur planète respective, nous trouvons Jupiter, Mars, Pluto etc. .. et donc leur chef Terra (tiens tiens comme notre planète :nerd:). Nous retrouvons notre Rush national mais aussi un nouveau, le chat robot Tango ; celui-ci possède un système d'attaque plutôt intéressant, en effet après l’avoir appelé, Tango se met en boule et attaque l'ennemi sans relâche.

Nous retrouvons aussi les P-Chips, E-Tanks (sous forme de minis e-tanks), W-Tanks et S-Tanks mais aussi deux nouveaux qui se nomment MH (Magnetic Hand, qui permet d'attirer les objets au loin) et CL (Clobber Hand, qui permet de toucher plusieurs fois l'ennemi sur un même tir). Le changement le plus mythique de cet épisode est sans conteste la nouvelle arme de Megaman, le Mega-Arm. Une fois chargé, le poing de Megaman va se détacher pour détruire l'ennemi devant lui avant de revenir se rebrancher sur son avant-bras droit. En plus d'être une arme à part entière, le Mega-Arm va permettre d'utiliser le poing de Megaman comme un "Boomerang", vous allez pouvoir en effet  récupérer des items qui seront hors de portée de notre héros. Maintenant que nous avons vu les différentes nouveautés du jeu, passons aux caractéristiques techniques, commençons par les graphismes du jeu.


 Voici les 4 premiers boss...
 et les quatres derniers, Terra étant le leader de tous.


Le jeu reste très fidèle au niveau graphique, les décors sont peut être un poil moins beau que dans l'épisode précédent mais cela reste un avis personnel. Par contre nous avons droit à des boss extrêmement  beaux et détaillés, le jeu reste bien évidemment très fluide et les animations de Megaman sont bien détaillées (le lancement par exemple de son poing grâce au Mega-Arm, que l'on voit bien revenir à chaque "expulsion"). Les duels contre les boss sont toujours aussi intenses, le perso court, glisse, saute afin de permettre au joueur de ne pas s'ennuyer une seule seconde.

Les boss, parlons-en, nous aurons droit dans cet épisode à des combats contre des robots souvent imposants, je pense surtout à un exemple : le combat contre Dark Moon, un géant cyclope qui envoie les parties de son corps pour déstabiliser Megaman, ou encore un niveau façon shoot'em up dans l'espace avec Megaman à l'intérieur de Rush qui est en mode "Jet" ; niveau vraiment excellent dans le genre, il se termine par un affrontement contre un vaisseau géant du Dr Wily, car il faut préciser que même si Terra reste le grand méchant de cet épisode, on rencontra le Dr Wily mais moins fréquemment que dans les autres séries.

 Le Mega-Arm.
Les ennemis dans cet épisode seront souvent imposants.
La gravité ne cessera de changer dans ce niveau.

La bande son quant à elle reste banale, rien d'extraordinaire, surtout quand on a joué à Rockman World 4 qui lui est vraiment une pure merveille, surtout au niveau de la bande son. Les musiques collent bien aux différents niveaux, et cela reste de bonne qualité, là n'est pas la question, juste qu'elles resteront moins en mémoire auprès du joueur que dans d'autres épisodes de Megaman. Rien à ajouter donc de ce coté là, il est bien évident que la bande son plaira à tous les fans de la série car cela reste dans le même style.


Unique dans un épisode  Megaman, une phase
Shoot'em up.

 Mr Inafune, fan de StarWars ?


Le jeu n'est pas très difficile, seulement, il demeure assez long. Comme tout Megaman sur GB qui se respect, nous aurons droit à 4 boss à battre avant une apparition de Terra, puis il faudra battre 4 nouveaux boss pour arriver à un combat final contre Terra, mais cela ne s'arrête pas là, il faudra ensuite passer un combat contre Dark Moon, puis le Dr Willy, les 4 robots uniques de la série des Rockman World, vous avez bien sûr reconnu les sublimes Punk, Quint, Enker et Ballade. Il faudra bien sur re-vaincre les 8 boss de départ avant d'affronter l'ultime et dernier boss, Sunstar. Bref de quoi pas s'ennuyer et une fois le jeu fini, on ne se lassera pas de se refaire une petite partie pour savourer cet ultime épisode de la GB.


En Bref :

Graphismes : 7/10, de belles animations et un jeu très fluide, on regretta seulement les décors qui restent vides assez souvent.

Maniabilité : 9/10, Megaman répond au doigt et à l’½il du joueur, et cela fait toujours plaisir, rien à redire de ce côté là.

Son : 8/10, d'assez belles mélodies, mais cela reste un poil en dessous des précédents épisodes, dommage.

Durée de vie : 8/10, 8 boss + des boss de transitions + les boss de fin + la possibilité de refaire les niveaux déjà effectués, autant dire que c’est long même si le jeu n’est pas très difficile. Bref de ce côté là, le jeu remplit encore une fois entièrement sa mission de tenir le joueur en haleine.
 
Scénario : 7/10, oui je me permet d'ajouter une note au scénario car pour une fois cet épisode GB est tout nouveau, et nous avons droit à une belle cinématique d'intro et une histoire qui nous tient en haleine.

Note Générale : 8/10, Rockman World 5 reste un des meilleurs épisodes sur GB, il boucle la série des Rockman World avec succès. Cet épisode doit être absolument joué ou au moins testé pour tout fan de Megaman qui se respecte.



Article rédigé par GantZ le 23/04/2006
2001-2017 Planet Emulation