Power Quest

(1/1)

Page 1

Nom :
Power Quest
Editeur :
SunSoft
Développeur :
Japan System Supply
Console :
Game Boy Coloro
Sorties :

Novembre 98
Decembre 98
Juillet 99
Genre :
Combat

Roms :
Jeu
Langue :
Multi (Fr inclus)
 
Attention : votre navigateur ne supporte pas Javascript ou celui-ci a été désactivé. Ceci empêche le zoom des screenshots.

Activez Javascript si vous souhaitez pouvoir utiliser cette fonction.

la Société Protectrice des Androïdes et Brigitte Bardotcom sont sur les dents : les combats de robots de rue se multiplient, symboles ultimes de la cyber-insécurité croissante !

Intro

Dernier jeu d'un petit studio qui fait pas de bruit, Japan System Supply, il sera le seul à sortir du Japon (on notera tout de même dans leur petit palmarès un certain Phantasy Star Gaiden) Il n'est pas forcément le jeu le plus connu de la Game Boy Color mais présente pourtant de très sérieux atouts : un mélange RPG/Combat qui marche relativement bien et surtout une technique absolument incroyable pour cette plateforme !

Leur baroud d'honneur sera de passer leur jeu en couleur (et de très belle manière) en seulement un mois pour le marché américain !

La ville à arpenter donne un gout de RPG même si elle est trop petite
Les rencontres aussi même si elles sont trop peu nombreuses
Histoire

hé oui, après les pogs ou les pokémons, la nouvelle mode n'est autre que le "modeling" ! Un concept qui nous rappelle les émissions spéciales d'E=M6 : des combats de robots customizés !

A part ça, le scénario n'est pas forcément le plus complexe de l'histoire du jeu vidéo : c'est la fin des cours, Louis, un ami chevelu vient vous annoncer qu'un tournoi de Modelers se prépare et qu'il faut y participer ! Un coup d'argent de poche plus tard, vous partez acheter votre robot et éventuellement sa première amélioration pour commencer à vous entrainer en affrontant un max de monde en vue du tournoi.

Trois coups spéciaux par perso, projections, enchainement, super combo... Le gameplay est juste ahurissant
Si vous regardez bien, je viens de faire un combo 5-hit... Les coups s'enchainent très bien, c'est très fluide et impressionnant pour de la Game Boy
Gameplay

Autant le préciser tout de suite pour éviter les déceptions : le jeu est avant tout un jeu de combat. Il y a bien un petit aspect RPG avec la ville, les upgrades à acheter pour son robot ou les rencontres avec une poignée de personnages mais cette partie est extrêmement survolée et ne sert qu'à amener un minimum de variété entre les combats plutôt que de les enchainer bêtement. Et, faut le reconnaitre, tant qu'on lui demande pas d'être un vrai RPG, ça marche plutôt bien. En l'état, ça se résume donc à se ballader en ville, enchainer les combats pour amasser de l'argent et aller acheter des pièces pour notre robot. Evidemment, on ne peut s'empêcher d'imaginer à quel point le jeu aurait été gigantesque si cet aspect avait été plus développé mais ne soyons pas trop gourmands...

D'autant plus que la partie combat est renversante. La vitesse de combat est équivalente à un Street fighter 2 turbo en vitesse moyenne et ce, sans provoquer de ralentissements ni même de saccades ! Il y a 5 robots différents disponibles, Gong le bourrin énorme, Max l'équilibré, Speed la fille rapide et même pas si faible que ça, Axe l'adepte du close combat et Lon le moine chinois qui a la classe. Le style de jeu est basé sur les enchainements avec des coups qui se lient bien ensemble, on dispose également de trois coups spéciaux et de deux super-combos par personnage !

C'est là que j'en profite pour vous rappeler que c'est sur Game Boy Color... Ca calme...

Lon a quand même la super classe...
Borot, lui, fait office de sidekick robot appartenant à votre sidekick de pote Louis...
Technique

Ca va être vite fait, si on oublie les musiques qui, si elles sont de bonnes factures, ne sont pas assez nombreuses, tout le reste est impressionnant. Les graphismes sont très bons mais quand on y pense, c'est peut-être l'aspect le plus faible du lot quand on le compare à l'animation incroyable ou au gameplay particulièrement riche. La première amenant des coups bien décomposés, une vitesse de jeu surprenante et l'absence totale de ralentissements et de saccades, le second proposant enchainements, palettes de coups complètes, personnages bien équilibrés, coups spéciaux à volonté, ultra-combos...

La durée de vie est cependant limitée avec environ 4 ou 5h pour finir le jeu et surtout l'ensemble est répétitif, moins qu'un jeu de combat classique bien sûr mais plus que ce qu'il aurait pu être avec un vrai aspect RPG. Comme je le disais plus haut, c'est gênant de critiquer une idée qui améliore déjà nettement le jeu mais on ne peut s'empêcher de penser que l'idée aurait du être poussée plus loin.

Le dernier boss est pas là pour déconner par contre
Une des images de fin est monochrome pour rappeler que la couleur n'est arrivée qu'avec les versions US et Eur !
Note : 13/20

Power Quest est peu connu et c'est bien triste : c'est tout simplement le meileur jeu de combat sur Game Boy, à tel point qu'il n'a pas à rougir face à des poids lourds genre Street Fighter 2 World Warrior ! Qu'on ne s'y trompe pas, son mélange RPG/Combat, bien qu'alléchant, n'est pas vraiment sa principale qualité faute d'une partie RPG suffisamment développée mais bel et bien sa partie combat, incroyable techniquement qui le place loin, très loin au dessus des autres.


Les plus

- Bons graphismes
- Gameplay nerveux irréprochable
- Animation parfaite
- Soupçon de RPG

Les moins

- Très répétitif
- Durée de vie limitée
- Partie RPG beaucoup trop survolée

 
Commenter ce test
 

 

Article rédigé par Shinobi le 09/01/2013
2001-2017 Planet Emulation