Thunder Force IV

(1/1)
 
 
  

THUNDER FORCE 4:   Editeur
: Techno Soft    Année : 1992    Genre : Shoot Them Up 



Episode IV.

Thunder Force IV a comme défi de faire mieux que la référence du shoot sur MD, c'est-à-dire son prédécesseur : Thunder Force III. Challenge bien entendu difficile à réaliser. Mais c'est sans compter sur le talent de la Team de Techno Soft qui pour cet opus a employé les grands moyens.


Dès l'intro, Techno Soft nous met dans le bain. On y retrouve notre Super (Gros) vaisseau sur-vitaminé en train de réduire à néant un de ces aliens dans un rythme et une puissance peu commune. Ca en jette un maximum !


La menace LOHUM.

L'ordinateur LOHUM est à Thunder Force, ce que HAL est à l'Odyssée de l'espace, c'est-à-dire un ordinateur surpuissant de type I.A. (Intelligence Artificiel), mais la grande différence est que notre premier est à la commande d'une redoutables armée de robots et de vaisseaux. La menace est donc réelle et la fédération galactique est en alerte.


NdZ : grâce à la nanotechnologie, on estime que d'ici 50 ans apparaîtront les premier « I.A. Â»  En combinant la puissance et l'intelligence, Ceux-ci  pourraient certainement devenir supérieurs à nous et nous considérer comme des êtres inférieurs, voire nuisibles. Je vous laisse imaginer la suite.

Le super ordinateur central  "Lohun"  n'a donc pas été complètement détruit lors du raid de l'épisode III et l'empire menace à nouveau. Heureusement, l'union galactique vous met à disposition un nouveau vaisseau de type  "Styx " férocement armé et prêt à anéantir du méchant.


La fédération contre attaque.

La fédération vous livre avec votre tout nouveau vaisseau un équipement capable de réduire l'étoile noire de Star Wars au silence absolu. Vous partirez donc sans peur à la chasse au Lohum. Détaillons d'ailleurs avec quels moyens vous allez faire de la brochette de circuit :

On retrouve nos 5 armes favorites de l'épisode précédent avec quelques modifications pour les circonstances :

- Le double tir (améliorable en Blaze) est l'arme la plus puissante. Ce jet d'éclairs remplace le très efficace laser de TF3.




- Le tir arrière, (améliorable en Rail Gun) est sur le même principe que le double tir mais couvre vos arrières a laide de petits lasers.



- Le 3e tir SNAKE est un jet de micro bombes qui inonde le dessus et le dessous du niveau. Il est très efficace dans certaines situations mais il découvre l'avant votre vaisseau.



- Le FREE WAY est une arme multidirectionnelle très intéressante. Elle est constituée  d'un tir ridicule dirigé dans la direction de votre vaisseau (donc une faiblesse) et il déclenche une pléthore de missiles dans le sens opposé. Ce système vous impose une jouabilité délicate car vous devrez constamment fuir l'obstacle à viser.



- les Hunters quant à eux, sont les mêmes que dans l'opus précédent. Ce sont de petites boules rapides et téléguidées, très pratiques contre des ennemis peu puissants et en surnombre.
- Les Satellites (craws) gravitent toujours autour de votre vaisseau et upgradent votre (déjà terrible) armement.
- Après  le 5 ème niveau, une extension viendra upgrader votre vaisseau, suite à votre échec et celui de votre escadron dans le combat face l'ordinateur l'OHUM.
Cette arme vous permettra de créer un monstrueux jet d'énergie qui anéantira toute entité, si toutefois vous arrivez à concentrer assez d'énergie.


Tu te casses sur Mars !

Vous naviguerez parmis les 10 niveaux qui vous inviteront à travers divers thèmes comme le désert, la guerre galactique, les fonds sous-marins ou l'intérieur d'une base spatiale. Chacun de ces niveaux vous posera différentes difficultés dues à leurs environnement.
Tout comme dans TFIII, il vous faudra apprendre par coeur l'ensemble de ces niveaux, car c'est toujours l'anticipation qui vous permettra de traverser les diverses difficultés.
Pour rappel, le déroulement de TFIII est chorégraphié et prédéterminé et une fois que l'on sait où se placer, on ne se soucie plus guère de l'obstacle.


Cela dit, TF4 change quelque peut la donne en agrandissant la taille de certains niveaux. En effet, ceux-ci sont bien plus grand (parfois 2 écrans) et provoquent un scrolling de haut en bas. Du coup, votre  parcours varie sigulièrement en fonction du chemin emprunté. Un grand plus qui mine de rien, rend TF4 plus difficile que son ancêtre.


La mafia de l'espace.

Les ennemis sont bien plus coriaces que dans TF3. Ils apparaissent à tous moments et dans des positions défavorables. Ils vous attaqueront avec une grande variété de techniques. Par exemple, les cibles du niveau "
Air Raid" qui vous chasse partout dans le niveau sont une très bonne idée. Pour comparer la difficulté, je finissais TF3 en niveau Mania et en une seule vie. Ce n'est absolument pas le cas pour TF4.

 

Les Boss de fin de stage font partie des autres points forts du jeu. Ils sont énormes, puissants et ont vraiment du caractère. Ils vous attaqueront avec plusieurs techniques et vous devrez les toucher à différent endroits pour les vaincre. Ils sont de même bien plus difficiles que dans TF3. Mon préféré reste la Gargouille du niveau STRITE qui à vraiment de la gueule.

 


Côté réalisation :

Votre Mégadrive chauffe ? Normal, vous venez d'y introduire TF4. TechnoSoft à crée bien plus qu'un extraordinaire Shoot them up. Ils ont tout bonnement dépassé les limites graphiques que pouvait nous dévoiler la MD. Oui, nous sommes bien sur une console 16 bits !

Les 64 petites couleurs de la MD ont été utilisées avec une efficacité hors de commun. La qualité des détails est impressionnante, que se soit les sprites ou les décors, rien n'est oublié. Notons une côté plus réaliste de l'ensemble par rapport au troisième opus. Chacun des niveaux est basé sur un thème avec son propre style graphique et l'on est impatient de voir à chaque fois le niveau suivant. Vos opposants ont eux aussi une physionomie différente et sont remarquablement détaillés et typés. Bref, TF4 est une mine d'or graphique, si ce n'est la plus beau jeu sur MD.

Whouaaa ... Et bien !

Sont les mots qui sorte ntde votre bouche rien qu'en traversant le 1er niveau. L'animation de TF.IV est tout bonnement bluffante. Malgré pas mal de ralentissement (parfois utiles), c'est une farandole de mouvements. Mais ce qui est le plus surprenant, c'est le nombre important de sprites et de scrolling (eux même animés et tous différents) que la MD doit gérer. Le niveau "Air Raid" est incroyable, tout comme les autres d'ailleurs. La déformation de l'eau dans le niveau "Sprite" lui aussi est formidable. Sans parler des Boss, mais il faudrait plus qu'un petit test pour citer toutes les qualités du jeu.


Musicalement Techno Soft nous plonge dans un univers plus "Hard rock" bien que sur certains niveaux, on retrouve des mélodies plus classiques. Celles ci sont comme pour TF3 très rythmés et énergiques. De même, celles des Boss nous mettent bien la pression. Pour info, il est possible de les écouter dans le menu Option (A + Start).


Rein à redire sur la jouabilité. Votre STYX répond au doigt et à l'oeil. La possibilité de changer de vitesse (4 au total) permet de s'adapter à la situation, vu que le jeu altère le lent et le rapide. Les 3 boutons de la manette MD sont utilisés. Un pour la vitesse, un pour le tir et le dernier pour la sélection de l'arme. Un principe simple et efficace.


 

La question que tout le monde se pose !

Pourquoi dans le niveau X, votre vaisseau ne fait pas d'
éclaboussures lors de son entré dans l'eau ? A vrai dire, cette situation m'a toujours préoccupé. Pourquoi la team de Technosoft n'a pas pensé à un détail si important ? Pourtant, la queue de boss fait bien des éclaboussures lors de son contact avec l'eau ! Un mystère qui restera entier.



En somme:

Avec cet opus, Techno Soft a réussi à faire plus fort que TF3 qui était pourtant la référence. TF4 est une merveille technique et vidéoludique. C'est grâce à de tels titres que la Mégadrive est restée sur le devant de la scène face à ses performantes rivales qu'étaient la SuperNes, la NeoGeo ou la PC Engine.

Malgré la disposition de la Rom, je vous conseille d'aller vous le procurer en version cartouche sur MD avant pénurie. Thunder Force IV est une bombe, à posséder absolument.



 

Astuces :
Pour avoir 99 vies : Sur l'écran de démarrage, faire A + Start pour faire apparaître le menu d'option, mettre le nombre de vaisseaux à 0.

Toutes les armes : Pendant le jeu, Faire Pause et appuyez sur : Haut, Droite, A, Bas, Droite, A, C, Gauche, Haut, B. Appuyez sur Haut pour ajouter toutes les armes. Appuyez sur Droite pour ajouter les satellites.






Article rédigé par Zapier le 23/08/2010
2001-2018 Planet Emulation