Soldier Blade

(1/1)

Nom: Soldier Blade - Support: Pc-Engine - Année: 1992 - Editeur: Hudson Soft - Joueur(s): 1
Type: Shoot'em up Vertical.


Nous sommes au le XXIème siècle. Les progrès de la science et de la civilisation sont en constante évolution, mais les ressources de la Terre s'épuisent. Les nations de la Terre créent la "Star Light" qui a pour but de traverser l'espace à la recherche de nouvelles ressources. Un grand portail appelé Warp-Drive est créé et est capable d'envoyer des vaisseaux dans plusieurs autres systèmes solaires.

Mais quelques mois plus tard, la communication cesse subitement entre l'équipe de recherche spatiale et la Terre. On découvre que les navires ont été gravement endommagés par  une civilisation  extra-terrestre appelée Zeograd. La Terre prend des mesures de rétorsion, mais ne parvient pas à contrer efficacement l'armée de Zeograd qui s'attaque maintenant à la planète bleue. La civilisation prépare un nouveau vaisseau spécialement équipé appelé "V.92 Soldier Blade" sous la tutelle de la SIA (spécial Interception Airforce) et part  lutter contre l'Armée de Zeograd.

A titre d'info, Soldier Blade est le quatrième épisode de la très bonne série de Shoot'em up "Star Soldier" édité par Hudson et commencée en 1986.


Mon beau vaisseau.

Nous voila donc partis à la chasse aux extra-terrestres, mais avant d'attaquer les hostilités, faisons un point sur notre vaisseau et plus principalement sur son armement.

Notre V.92 est dans un premier temps assez faible avec un tir de base, mais va rapidement évoluer grâce à trois type de Power-up ramassés en détruisant des porteurs de capsule.


Les trois types de module.


L'armement
se distingue en 3 catégories différenciées par couleurs:

  • Rouge. Tir de base, il est moyennement puissant, mais son évolution permet de tirer dans plusieurs directions.

 

  • Bleu. Tir de type Laser, il est puissant mais offre une plus faible couverture pour la protection du vaisseau.


C'est plus fluide dans le jeu bien entendu.

  • Vert. Tir faible de type ondes, il offre en contrepartie une belle couverture d'attaque et de protection.

Chacune des armes peut évoluer sur 3 niveaux (soit 4 avec le tir de base), ce n'est pas qu'une simple augmentation de puissance, mais bien une évolution de l'arme qui se comportera différemment à chacun des paliers. La zone de couverture du tir étant plus large, voir directionnelle avec l'arme verte.

Une fois votre niveau maximum atteint, la collecte d'un Power-up de même couleur déclenchera une explosion détruisant tous les ennemis à l'écran. 

A chaque récupération d'un power-up, un module sera ajouté à votre armement. Il est très utile car il permet d'une part d'avoir un support supplémentaire (un robot armé) pour l'attaque, et d'autre part de disposer d'une protection. Le robot vous suit dans votre déplacement avec un léger décalage, ce qui nous permet de le placer en position défensive en cas de recul et dans une position de relai dans les autres déplacements.

Chaque récupération de module offre la possibilité d'être utilisée comme "Smart bomb". Celle-ci se comporte en fonction de votre arme actuel. Une fois le module utilisé, vous passez au module suivant, ce qui changera votre tir si le module n'est pas le même.


Smart bomb du module bleu (Laser)

Autre particularité, chaque évolution de l'arme permet d'encaisser un coup, dans ce cas, votre puissance diminuera d'un palier, mais vous ne perdrez pas de vie.

La zone de collision est également assez réduite, ce qui permet de se sortir de situations compliquées sans trop de dommages.

Egalement très pratique, le vaisseau peut modifier sa vitesse entre "LOW" et "HIGH", mais on aura tendance à la laisser sur lent, le vaisseau étant déjà assez rapide.

 

Déroulement.

Pour venir à bout de l'armée extra-terrestre, il faudra traverser 7 mondes (Opérations) qui sont à vrai dire assez coton. Le déroulement se fait de façon classique avec un scrolling vertical où votre préoccupation sera votre survie et  la destruction de l'ennemi jusqu'au boss final. Les niveaux se déroulent toutefois en plusieurs phases  et entrecoupées par un boss intermédiaire.


L'essemble des 7 opérations

Heureusement, pour tenir le rythme imposé, les Power-up sont nombreux et permettent de garder un niveau de tir conséquent, en plus d'une résistance accrue. Cela aide beaucoup car l'agressivité des tires ennemis ne permet pas de garder votre niveau bien longtemps.

L'opposition vous attaquera de diverses façons, avec des tirs puissants, nombreux, ou à tête chercheuse. Certains sont d'ailleurs plus complexes et seront munis d'accélération ou de changement de direction. L'attaque ennemie vous pousse parfois dans une direction pour vous envoyer une seconde salve qui laissera peu de place pour une échappatoire. Les attaques sont donc assez travaillées et une connaissance ce celles-ci sera indispensable.

Les ennemis sont de taille et de résistance différentes, et votre arme sera plus ou moins efficace selon l'opposition. Ces ennemis sont divisés en plusieurs catégories, allant des petits servant d'obstacle ou de gène, à ceux  fortement armés conçu pour vous anéantir. Il y a également les fixes comme les tourelles ou les chars d'assauts qui vous obligent à vous déplacer par leurs tirs guidés.

Les boss ont la part belle dans le jeu et interviennent régulièrement dans le déroulement du combat. Ceux en fin d'opération sont énormes et évolutifs dans leurs formes et leurs attaques. Ils vous attaqueront avec des séquences bien établies vous obligeant à une précise chorégraphie d'esquive. Certains sont tout bêtes et pourront être détruis via les Smart bomb, mais d'autres savent se protéger.


Quelques boos de fins et intermédiaires.

Jouabilité.

Le vaisseau est très réactif et se déplace vraiment avec une grande aisance. C'est tellement  fluide dans toutes les directions, que j'ai par la suite trouvé une certaine rigidité dans le déplacement de "Super Star Soldier". Etrange sensation mais pourtant vraie. Cette réactivité couplée à la petite zone de collision  du vaisseau permet des esquives naturels et efficaces.

L'utilisation des armes se fait simplement sans réelle stratégie vu qu'elle ne dépend que du module en votre possession. Le robot armé de soutien est également réactif et vous suivra intelligemment dès le moindre déplacement.

L'utilisation de l'ensemble se fait grâce à deux boutons. Un pour le tir qui reste permanent, l'autre pour l'utilisation des Smart bombs. La vitesse elle se sélectionne via le bouton Select, mais comme indiqué précédemment, cette modulation ne servira que très peu.


Réalisation

Vous aurez remarqué que le jeu est de belle facture et démontre que la petite console d'Hudson en a sous le pied. SB regorge de détails, dans les décors d'une part, mais également (et surtout)  dans le design des vaisseaux qui en plus d'être diversifiés, sont parfois de grande taille. Cette richesse est complétée par une animation et une décomposition de qualité donnant une réelle consistance à l'ensemble. Ajoutez à cela des effets techniques assez bien réalises comme les tirs, Smart bombs, déformations, ou scrollings parallaxes qui donnent encore plus de cachet à la réalisation.


Une réalisation graphique de grande classe.

Le tout sans aucune saccade ou ralentissement, le jeu est rapide et réactif et bénéficie même régulièrement d'une mise en scène, notamment pour l'arrivée des boss.

Côté audio c'est également de bonne facture avec des musiques entrainantes et n'effaçant aucunement des bruitages parfaitement adaptés pour ce type de jeu.

Difficulté et durée de vie.

Le jeu est loin d'être facile, mais reste quant même plus abordable que les autres épisodes de la série, principalement grâce à l'utilisation des "Smart bombs" qui sont redoutables et dont la durée est assez conséquente, surtout qu'il y en a beaucoup à récupérer durant la partie.

Chaque partie sera alimentée de 3 vies qui évolueront avec le score. Ces vies avec la protection des modules offrent une garantie conséquente face à l'attaque alien. Mais ce sera malgré tout loin d'être facile, heureusement, des continues infinis sont présents et vous permettront de recommencer en début du dernier stage.


Options.

N'oublions pas le mode Options, qui en plus de paramétrer légèrement le jeu, permet de jouer à un mode supplémentaire:

- Challenge. Ce mode Challenge connu sous le nom de "Caravan" permet sur un niveau spécial et avec une arme unique (rouge) évolutive de scorer un maximum de points sur une période de 2 ou 5 minutes, ces scores étant ainsi sur des tableaux différents.

Ce mode est d'ailleurs repris via une autre cartouche (ou rom) sous le nom de "Soldier Blade Spécial - Caravan Stage".

- Score. Permet de connaitre les scores établis dans la partie Normal et Challenge.

- Setup. Propose les paramétrages classiques comprenant la modification de la difficulté (Normal ou Hard). Un sound mode et Effect, ainsi qu'un réglage d'affichage permettant d'adapter l'image pour les écrans 16/9.

 

Conclusion.

Soldier Blade est un shoot vraiment sympathique grâce à sa réactivité et à sa réalisation du plus bel effet. Un immanquable dans la tradition de ce qui se faisait à l'époque et  qui vous fera passer même aujourd'hui un très bon moment.

Télécharger la rom.
Réagir sur le forum.

Article rédigé par Zapier le 08/12/2010
2001-2018 Planet Emulation