Secret of Mana

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : Secret of Mana
  • Editeur : Squaresoft
  • Console : Super Nintendo
  • Année : 1994
  • Genre : Action RPG
  • Nombre de joueurs : 3

Histoire de Mana.

En des temps plus ancien un peuple mystique qui ne croyait pas en l'existence des dieux puisait sa force dans l'arbre mana. Ce fabuleux pouvoir a permis à cette civilisation de se sublimer d'avantage en devenant de plus en plus puissante. Mais très vite le coeur des hommes s'assombrit et les sentiments les plus vils firent surface. La force mana fut utilisé pour construire des armes de guerre capables de détruire la nature et la vie comme le redoutable fort mana. Très vite,les hommes se battirent entre eux pour la domination de cette puissance et les dieux soucieux de l'équilibre du monde envoyèrent leurs émissaires pour que cette folie cesse. Ce fut un chevalier qui punit ces profanes en détruisant le symbole de leur décadence; le fort mana à l'aide de son épée. Excalibur, Durandal,Gigas, cette lame porte moult noms car au fil des lustre, la légende et les mythes n'ont cessé de la glorifier. Cette arme dont le nom d'origine n'est connu que des plus anciens est l'épée mana. Ce chevalier qui était l'incarnation de mana décida de disperser dans le monde le pouvoir de l'arbre dans 8 graines pour éviter que les forces du mal tapis dans le coeur des hommes ne mettent la main dessus. Une fois sa mission terminée il planta son arme dans un lieu mystérieux et la paix revint dans le monde. Bien des années passèrent jusqu'à ce qu'un jeune homme natif du hameau de Potos découvre par erreur cette épée qu'il retira de son socle guidé par une voix intérieur. Ne sachant pas les conséquences de son acte, il ne libéra pas uniquement que cette arme mais également les forces du mal sur toute la planète. Ayant rompu l'équilibre du monde en ottant l'épée, des monstres apparurent et les animaux devinrent agressifs. Craignant pour leur sécurité, le conseil du village décida alors de le bannir. N'ayant plus d'attaches nulle part, il pris la route pour le palais de l'eau sur le conseil de Jean (qui n'est pas petit)...

Asta la vista baby.Asta la vista baby.
Une oasis perdu dans le désert. Une oasis perdue dans le désert.

Le système de combat

Comme tout bon RPG qui se respecte, le groupe de trois personnages que l'on dirige peut utiliser huit différents types d'armes (épées, haches,fouets,gants,boomerangs,lances,javelots). Le cas échéant on peut faire appel au pouvoir magique de tous les éléments incluant aussi la lumière et les ténèbres sans oublier celui de la nature. Les combats dans Secret of mana se font en temps réel mais on peut à un instant que l'on veut casser le rythme des actions en accédant à des menu pour par exemple choisir une autre arme, faire appel à la magie etc... L'aptitude à lancer des sorts offensifs et défensifs n'est pas une exclusivité des personnages; les ennemis peuvent aussi y avoir recours. Bien entendu l'on pourra se restaurer dans des auberges de fortune et faire quelques achats d'équipements (protections,items régénérant) dans les boutiques prévues à cet effet. Concernant les armes sachez qu'on peut les faire évoluer ce qui aura pour effet de lancer des attaques physiques dévastatrices. Il suffit de disposer d'une sphère d'arme spécifique et de faire un tour du coté des nains forgerons en n'oubliant pas au préalable d'allonger la monnaie...

Utilisons le coté obscur de la force.Utilisons le coté obscur de la force
Mais c'est Mais c'est...

Les modes de transport

Le plus souvent vos voyages se feront par la force de vos jambes en compagnie d'une jeune fille et d'un elfe qui a perdu la mémoire. Les chemins seront long très long pour explorer les donjons, les deserts, les forêts pour arriver à des lieux beaucoup moins hostiles et où il fait bon vivre. Avant d'arriver à des villes et des cités, une multitude d'ennemis prendront un malin plaisir à attaquer les voyageurs imprudents. Fort heureusement on peut pour se déplacer et utiliser d'autres moyens pour se rendre en quelques secondes d'un continent à un autre. L'un d'entre eux est de choisir les voyages canon. Un peu d'argent glissé dans la main d'une personne et puis l'on se glisse dans le canon. Après la détonation c'est le grand vol (utilisation du mode 7). Par contre le confort à l'atterrissage n'est pas au rendez vous. Il y'a également les voyages sur le dos de Flammy le dragon blanc que l'on peut appeler pour se balader partout dans le monde. Inutile de preciser que ce moyen de transport ne s'obtient pas dès le départ du jeu mais en revanche on a le choix de la destination.

Quel cirqueQuel cirque!
En voiture mes amis. En voiture mes amis.

Seiken Densetsu ?

On peut dire que Secret of Mana (pour l'Europe et les States) de son vrai nom Seiken Densetsu 2 (la légende de l'épée sacrée) a marqué une sorte de tournant pour Squaresoft. En effet les derniers jeux sortis par l'éditeur, Final Fantasy 2 et Final Fantasy Mystic Quest n'offraient que des graphismes fouillis. Mais dès la sortie de Secret of Mana, on pouvait s'apercevoir de l'immense progrès réalisé depuis. Des graphismes très colorés avec une animation largement supérieure à ce qui fut fait auparavant. La gestion efficace des options et les combats en temps réel a sans doute encore plus favorisé son adoption auprès des joueurs. Bien sûr si l'emballage du jeu est réussi, le contenu l'est tout autant avec un scénario à multiples rebondissements mais que les plus fines bouches trouveront parfois trop linéaire. Les thèmes abordés dans ce jeu ne manqueront absolument pas de faire voyager votre imaginaire et pourquoi pas de philosopher sur la vie. Les musiques signées de Hiroki Kikuta comme celle que l'on peut entendre à l'introduction (Fear Of The Heavens) sont magnifiques et un véritable plaisir pour les oreilles. Concernant la durée de vie de cet Action RPG elle est plutôt bonne mais vous passerez plus de temps à faire du leveling pour acquérir des personnages très puissants...

A moi magie du mister freeze!A moi magie du mister freeze!
En trois lettres. En trois lettres.

Le léger petit défaut que l'on peut avoir concerne l'intelligence artificielle des personnages. Il vous arrivera parfois de ne plus pouvoir avancer parce qu'un de vos coéquipier est coincé dans le décor. A plusieurs les parties peuvent devenir très rigolotes surtout lorsque l'on récupère la récompense d'un combat devant le nez de son ou ami(es). Bref vous l'aurez sans doute compris ce jeu est une merveille que je conseille d'aller vivement essayer...

Le mot de la... Le mot de la ...
Note : 9/10
Article rédigé par Kongue le 11/06/2005
2001-2017 Planet Emulation