Robocop Vs Terminator

(1/1)
  Nom : Robocop vs Terminator
Editeur : Interplay
Console : Super Nintendo
Année : 1993
Genre : Action

Vous voulez de l'action sans la moindre énigme risquant de vous blesser un neurone ? Robocop vs Terminator est fait pour vous. Il est temps de sortir votre costume 100% inox et pour quelle occasion en plus : dessouder du Terminator ! Ça se refuse pas.


Certains Terminator seront invincibles, faudra ruser.
Mais faudra pas chercher trop loin :)

Il vous rappelle rien celui-là ?

Pas con ça


Si on ne réfléchira effectivement pas intensivement pendant le jeu, la petite introduction nous fait penser que les scénaristes ont bossé plus de trois minutes mine de rien pour trouver un élément capable de lier l'univers de Robocop à celui de Terminator.
Ainsi pendant cette intro on voit une résistante du futur se préparer à retourner dans le passé. Pendant la préparation, on apprend que Skynet est devenu incontrôlable lorsqu'on a inséré dans son intelligence artificielle un esprit humain mélé à de l'informatique au préalable.
Vous l'aurez compris : c'est l'esprit de Robocop qui y a été injecté.

Elle se prépare donc à repartir dans le passé pour abattre Robocop avant qu'il ne soit assimilé par Skynet. Bien sûr, suivant le shéma classique des films Terminator : Skynet au courant de son projet envoie lui aussi quelques Terminators dans le passé pour l'empêcher de détruire Robocop.
Ne vous attendez pas à ce qu'ils vous défendent : votre enveloppe corporelle les intéresse pas, ils vont tenter de vous détruire pour ensuite récupérer votre esprit.



Les Terminator du présent ressemblent
à un certain actor

N'allez pas croire que les échelles gênent
les Terminator

J'ai un flingue dans la cuisse et je m'en sers


Nous voilà donc aux commandes de Robocop. Dans n'importe quel autre jeu, la raideur du personnage qui semble avoir un déambulateur intégré ferait hurler au scandale et là pourtant, c'est la classe... Robocop c'est un peu ça : une bouche et de la ferraille mais un peu de magie aussi au fond.

Bref, on s'en rend vite compte : c'est très beau. Robocop est très détaillé et agréable à l'oeil ainsi que ses ennemis avec des Terminator particulièrement soignés. Les ennemis humains sont un peu moins fouillés mais très bons tout de même.
La jouabilité elle ne souffre d'aucun reproche. Robocop se manie très bien et fait même preuve de plus de vitesse que dans les autres jeux le mettant en scène. De plus, on a à notre disposition plusieurs armes différentes tel que le lance-roquettes, le fusil à plasma ou même la mitrailleuse de l'ED-209... Petit détail technique : on voit ces armes changer à l'écran dans la main de Robocop, pour un jeu de 1993 c'est assez rare pour être signalé.
Le reste est un peu en retrait. L'animation n'est pas extraordinaire tandis que les bruitages et musiques ne resteront pas dans les mémoires. A noter concernant l'animation que la principale différence avec la version Megadrive est que les ennemis ne finissent plus en énormes gerbes de sang.. (l'autre différence étant que sur Megadrive on a droit à plus d'armes)



La première scène du futur donne le ton

Une fin pareille, j'ai pas pu m'empêcher...

Robocop vs Terminator excelle dans son genre : un bon jeu d'action bien sommaire. L'action soutenue et le plaisir de diriger Robocop affrontant les Terminator mêlés à la jouabilité et aux graphismes excellents rendent le jeu particulièrement fun.
Si c'est un genre de jeu qui vous tente, foncez.


Article rédigé par Shinobi le 08/06/2006
2001-2018 Planet Emulation