Ranma 1/2 - Chougi Ranbuhen

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : Ranma 1/2 - Chougi Ranbuhen
  • Editeur : Shogakukan
  • Console : Super Nintendo
  • Année : 1994
  • Genre : Baston

Neko story.

La journée commençait sous les meilleures hospices avec un soleil radieux qui illuminait le ciel d'un bleu azur. Farfouillant votre boite à lettres, vous tombez sur une lettre bien mystérieuse. Décidément c'est un jour à marquer d'une pierre blanche car vous détenez entre les mains le trésor de Jankou Maneki vieux de 400 ans. Il s'agit de la recette qui apporte le bonheur à l'aide de votre Maneki Neko. En effectuant un rituel avec ce dernier accompagné de quelques ingrédients, n'importe quel rêve peut devenir réalité. Les personnages de ce jeu ont tous une motivation (Ranma voudrait guérir de sa malédiction qui le transforme au contact de l'eau froide en fille, Ryoga espère ne plus se transformer en cochon noir, Akane aimerait savoir cuisiner, etc...) Le problème c'est que les ingrédients sont détenus (comme par hasard) par des personnes de votre entourage et que les obtenir après avoir effectué un combat dans les règles de l'art sera nécessaire. Vous trouverez ci dessous des informations complémentaires sur le Maneki Neko. En effet au Japon, il existe plusieurs artefacts censés apporter le bonheur comme la très populaire figurine de chat en position assise avec l'une des pattes levée (Maneki Neko). Le choix de cette dernière est important car si la patte gauche levée invite les personnes à entrer (magasin,maison etc...) , la patte droite levée invite quand à elle l'argent et la bonne fortune. La couleur qui le compose a elle aussi une signification. Si le blanc est par excellence le symbole de la pureté, le noir est associé à une sorte de talisman contre le mal. Le rose attire l'amour tandis que la couleur or attire l'argent. Si le chat est composé de trois couleurs, alors il devient une sorte de porte bonheur international.

Mon préféré.Mon préféré.
Chat alors!!! Chat alors!!!

Les combats.

Les duels à livrer sont dans le style de Street fighter 2 avec une barre de vie similaire et des manipulations de coups dans la même veine... On retrouve également les animations d'arrière plan sur chaque stage ce qui permet de rendre l'endroit beaucoup plus vivant. Mais le jeu est très axé sur l'humour. Ici les coups ne servent pas à faire recracher le contenu du repas de votre adversaire par la bouche mais est plutôt le théâtre de mimiques assez rigolotes que l'on peur retrouver dans le manga de Rumiko Takahashi. Au point de vue technique, le système de combo est des plus rudimentaire et se réalise bien souvent de la façon suivante (Coup sauté suivit d'un autre coup+ coup spécial).

Hum ça doit faire mal.Hum ça doit faire mal.
Pauvre Ranma... Pauvre Ranma...

L'attaque surpuissante.

En plus de votre arsenal de coups, vous disposerez également d'un super coup meurtrier que l'on peut lancer sous certaines conditions. Il faut tout d'abord concentrer l'énergie de votre personnage en maintenant pendant quelques secondes le bouton L. Ensuite la barre de vie se mettra à clignoter et il suffira alors d'exécuter une manipulation pour lancer un coup qui bouffera la vie de votre opposant. Bien entendu il ne faut pas oublier de préciser que lorsque l'on se concentre, il est alors impossible de se défendre donc tout ceci est à utiliser avec modération.

Préparation...Préparation...
Ryoga en pleine action!!! Ryoga en pleine action!!!

Autres modes dont le tag battle.

En plus d'un mode histoire, vous avez la possibilité de vous éclater en mode versus contre la console ou un autre joueur en choisissant votre puissance, couleur etc... Il y a aussi un mode de combat en équipe de deux qui se déroule de manière très similaire à un match de catch. On peut changer de personnage en cours de combat si une petite barre horizontale apparaît sous la barre de vie et que l'on se trouve dans le coin du ring réservé à l'équipe. Après une simple pression sur le bouton select, votre coéquipier arrive sur le terrain pour terminer le travail...

Duel par équipe de deux.Duel par équipe de deux.
Le combat final. Le combat final.

Avis.

Du point de vue technique ce jeu est une réussite pour les graphismes très colorés et les animations de font d'écran plutôt bien utilisées et pas souvent présentes dans les jeux de baston sur Snes. Les musiques sont sans plus et il n''y a pas un seul thème qui m'a marqué au point de le fredonner de plaisir. La jouabilité reste correcte néanmoins le jeu est un tantinet trop lent à mon goût. Plus de vitesse aurait été appréciable et aurait donné plus de punch pour les duels. La touche humour est excellente, il n'y a qu'a voir la tête et les expressions des combattants lorsqu'ils encaissent des coups, gagnent ou perdent un match pour s'en convaincre. La durée de vie est très interessante avec en guise de surprise un mode par équipe assez bien pensé. Au final Ranma 1/2 - Chougi Ranbuhen est un bon jeu de combats presque à la hauteur des meilleurs mais qui loupe de peu la marche menant au podium des plus réussis et marquant de la Super Nintendo.

C'est déjà... C'est déjà...
Note : 7/10
Article rédigé par Kongue le 29/06/2005
2001-2018 Planet Emulation