Pete Sampras Tennis

(1/1)




Nom : Pete Sampras Tennis
Editeur : Codemasters
Console : Megadrive
Année : 1994
Genre : Simulation de tennis
Joueurs : 1-4



Parfois, il suffit d'un détail, d'une idée pour qu'un bon jeu devienne un hit. L'originalité de Pete Sampras, c'est que cette idée ne touche pas le jeu en lui-même, mais son support. En effet, n'avez vous jamais possédé un jeu jouable à quatre, sans jamais pouvoir pleinement en profiter faute d'adaptateur, qui n'aurait sans doute pas été rentabilisé ? Et bien Codemasters a trouvé la solution : la J-Cart.


Voila l'idée de génie : incorporer directement sur la cartouche 2 ports manettes, et ce, sans majorer le prix du jeu ! Et quand on sait qu'à l'époque, toute extension sur une cartouche augmentait le prix du jeu de 50%, ça mérite un coup de chapeau.

Bon, parlons maintenant du jeu en lui même. Pete Sampras Tennis est donc un jeu de.....tennis, bien, je vois que ça suit. Le jeu compte 4 modes de base :

  • Le mode Challenge, qui propose de jouer un seul match en 1 à 5 sets et de 1 à 4 joueurs. Vous pouvez d'ailleurs faire des simples mixtes. Le mode que vous utiliserez probablement le plus.
  • Le mode Tournament, jouable de 4 à 8 joueurs humains.
  • Le mode World Tour, où vous parcourez le monde et affrontez des joueurs de niveau croissant en un seul set, jusqu'à Pete Sampras.
  • Le mode Tutorial, qui n'a d'intérêt que pour ceux qui ne possèdent pas le manuel puisqu'il se contente de présenter les commandes.

En plus de ceux-ci, deux modes de jeu cachés sont accessibles en entrant "ZEPPELIN" comme mot de passe dans le World Tour :

  • Le mode Crazy : le but est de marquer un maximum de points durant le temps imparti : vous pouvez ramasser des bonus pour agrandir ou diriger la balle, courir plus vite etc. Au final, un mode marrant 5 minutes mais pas très jouable.
  • Le Huge Tour : assimilable à un mode carrière, vous devez parvenir au 1er rang mondial en participant à des tournois de mieux en mieux dotés. Les matches se jouent en 5 sets et ce mode ne semble pas avoir de fin. Pour occuper les longues soirées d'hiver donc.

Le jeu est moyennement réussi techniquement : si les sprites sont jolis et bien animés, on ne peut pas en dire autant des terrains (de trois types : terre battue, gazon, et dur), qui sont tout bonnement hideux.

La musique, quant à elle, a le bon goût de n'être présente que lors de l'écran-titre, et heureusement, parce qu'elle est particulièrement catastrophique ! Par contre, les digits vocales de l'arbitre, du public et des joueurs sont très réussies, parmi les meilleures que j'ai pu entendre sur MD. L'ambiance des matches n'en est que meilleure, avec le public qui s'enflamme lors des points très disputés (avec même un abruti qui beugle lorsque le calme est revenu), ou lorsqu'un joueur va râler (de façon aléatoire malheureusement) auprès de l'arbitre.

La jouabilité est des plus simples: un bouton pour les lobs, un pour les coups normaux et un pour plonger. Par contre, elle demande un certain temps d'adaptation : en effet, contrairement à un Virtua Tennis par exemple, la balle peut sortir du terrain, et elle ne s'en prive pas d'ailleurs. Les réactions de la balle sont un peu extrêmes : par exemple, les amortis sont de vrais amortis, qui peuvent rester de votre côté du terrain ! Les premiers matchs sont donc plutôt pénibles, et on passe son temps à envoyer la balle n'importe où, mais avec un peu de pratique on fait ce qu'on veut et les échanges deviennent passionnants. La marge de progression est donc énorme, ce qui est un plus pour la durée de vie du jeu.


La durée de vie est d'ailleurs très bonne, surtout grâce au mode 4 joueurs, qui a occupé à l'époque pas mal de mes après-midi. Par contre, il est vraiment dommage qu'il n'y ait pas plus de joueurs sélectionnables intéressants : en effet, les persos disponibles sont loin d'être de niveau équivalent, et vous serez vite amené à n'en utiliser qu'une poignée parmi tous ceux disponibles. L'IA des adversaires est progressive et bien dosée, avec une bizarrerie cependant : même les joueurs les plus forts jouent comme des tanches lorsqu'ils sont dans votre équipe.

Pete Sampras Tennis est donc, malgré ses graphismes moyens, une valeur sûre de la Megadrive. Sympa seul, et génial à quatre (et sans adaptateur, ce qui est sans importance en émulation mais primordial sur console). A essayer d'urgence !

Note : 16/20
 
Article rédigé par Shenron le 05/04/2005
2001-2018 Planet Emulation