Mickey Mania

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : Mickey Mania
  • Editeur : Travellers Tales
  • Consoles : Megadrive/MegaCD/Super NES
  • Année : 1994
  • Genre : Plateforme "historique"
Sorti pour commémorer les 65 ans de la première apparition de Mickey Mouse (mais avec 1 an de retard, les aléas du développement que voulez-vous ma bonne dame), Mickey Mania vous offre de diriger la souris la plus célèbre du monde dans un jeu de plate-formes tout ce qu'il y a de plus classique. "Encore un jeu de plate-formes !" me direz-vous. Et oui, encore, mais d'une part, le genre est plus adapté au personnage que, au hasard, un FPS, et d'autre part, ce jeu a ceci d'original qu'il retrace une bonne partie de l'histoire du rongeur et ce, de façon chronologique.




Vous êtes donc transporté non pas dans une aventure au scénario inédit (et en général des plus mièvres, avouons-le), mais dans 6 courts et moyens métrages des studios Disney, pour autant de niveaux, tous très différents, tant au niveau du décor que des situations rencontrées : tantôt orientés action, tantôt plateforme avec parfois une petite touche de réflexion (rien de bien sorcier, rassurez-vous).

D'ailleurs, la structure et la longueur des niveaux varie selon le scénario du cartoon : cela évite des niveaux trop longs par rapport au pitch du dessin animé, ou des affrontements qui n'auraient aucun sens.
Pour profiter pleinement du jeu, je vous recommande d'ailleurs de regarder les cartoons qui y sont cités, c'est ensuite un jeu dans le jeu de retrouver les références.




Justement, les stages, en plus d'être d'une fidélité hallucinante  (aussi bien dans le style global que dans les détails) aux cartoons auxquels ils rendent hommage, sont vraiment magnifiques et tirent le maximum des machines, en particulier pour la version MD qui est identique à la version SNIN !

La première impression est d'ailleurs excellente : un crayon dessine le Mickey de Steamboat Willie. Puis le niveau commence : le décor, en noir et blanc, est entouré de bandes de pellicules et se colore au fur et à mesure que vous avancez. La grande classe !
Un regret cependant : à part Pluto, vous ne croiserez jamais d'autres personnages pourtant présents dans les cartoons cités (Donald, Goofy).



Les décors sont d'une extrême finesse et très nombreux (les quelques screenshots que vous pouvez voir n'en réprésentent qu'une tout petite part), tout comme les ennemis, et les couleurs sont très bien choisies et flattent la rétine.
Bien évidemment l'animation n'est pas en reste et est digne d'un cartoon. Le jeu se paye même le luxe de proposer quelques effets en pseudo-3D (comme la poursuite de l'élan) et de nombreux scrollings différentiels.

Les musiques ne sont pas tirées des dessins animés représentés (problèmes de droits ?) mais sont néanmoins très réussies et correspondent parfaitement à l'époque et au niveau traversé. Idem pour les bruitages, nombreux et bien échantillonnés. On se croirait vraiment dans un cartoon.
La version Mega-CD est bien évidemment favorisée de ce côté avec des musiques qualité CD et des voix et bruitages plus nombreux et harmonieux.



La technique est sans faille, mais qu'en est-il du gameplay ? Et bien c'est la même chose ! Mickey répond au quart de tour et la gestion des collisions est très précise. Comme d'habitude pour la quasi-totalité des jeux estampillés Disney, c'est du velours.

De plus, même si Mickey ne dispose que de 2 actions (sauter et tirer), les situations rencontrées sont très variées : chaque niveau offre un challenge différent et les situations rencontrées sont nombreuses : Mickey peut faire du skate, du bateau, flotter sur un tonneau et se balancer au bout d'une corde comme Tarzan.



Normalement c'est le moment où vous pensez : "C'est bien beau tout ça, mais les jeux Disney ma mémé les finit en 3/4h les yeux bandés et une main dans le dos et n'y revient plus après". Et bien non ! Enfin, si, en général, mais ce n'est pas le cas de Mickey Mania. En effet, la difficulté est bien dosée (bien qu'elle varie beaucoup d'un niveau à l'autre) et même un joueur confirmé devra faire quelques efforts pour venir à bout du jeu.

Les ennemis et le décor s'allient souvent contre vous, et il faut pas mal de dextérité, et surtout de patience pour s'en tirer : ne pensez pas traverser les niveaux à toute allure, prudence et observation sont les maîtres mots pour passer les niveaux.
De plus, le jeu possède 3 niveaux de difficulté et on peut choisir le nombre de vies que l'on possède au départ. Par contre les quelques boss sont étonnament faibles et faciles à vaincre.
Le jeu recèle également quelques secrets. Oh, rien de bien transcendant, mais ça représente un challenge de plus.



Reprenons : concept génial et parfaitement exploité, technique irréprochable, jouabilité et gameplay tops, énorme variété, difficulté optimale et fun omniprésent (rien que ça !) ; Mickey Mania est à mon humble avis le meilleur jeu de plateforme Disney sur console et rentre facilement dans le top 10 du genre sur MD, et le top 20 sur SNIN. Il manque juste d'originalité pour grapiller quelques places de plus au classement. Mais l'essayer, c'est l'adopter !

Les différences entre les versions MD et SNIN

A première vue, ces deux versions semblent identiques, la preuve en images :

 Version Megadrive
 Version Super Nintendo

Mais en y regardant de plus près, ce n'est pas le cas. D'abord, comme vous pouvez le constater, la vision est moins "panoramique" sur Super Nintendo. Il est donc plus difficile d'anticiper les embûches, ce qui augmente très légèrement la difficulté.

Ensuite, il y a quelques différences au niveau des ennemis et des pièges. C'es difficile à décrire, vous devrez y jouer pour voir la différence. Cette version est également plus rapide que la version MD, autant que la version Mega-CD en fait.

Mais surtout, surtout, la version Super Nintendo a....des temps de chargements !!! Vous avez bien lu, entre chaque niveau et sous-niveau, un loading vous est infligé, qui plus est aussi long que sur Mega-CD !!!!! Cela casse le rythme du jeu, et est absolument scandaleux puisqu'aucune contrepartie n'est offerte, contrairement au Mega-CD qui propose de très belles musiques. Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire...


Notes : MD 17/20, SNIN 16/20






Article rédigé par Shenron le 22/09/2005
2001-2018 Planet Emulation