Macross Plus

(1/1)

  • Nom : Macross Plus
  • Editeur : Banpresto
  • Machine : Arcade
  • Année : 1996
  • Genre : Shoot 'em up
  • Nombre de joueurs : 1-2                   



















Petit piqûre de rappel : Macross Plus est une série de 4 OAV faisant suite à la cultissime série Macross, connue dans notre contrée sous le nom de Robotech (enfin, la première partie de Robotech). L'action prend part 30 ans après la fin de la guerre spatiale, et les terriens et les zentradiens vivent plus ou moins en paix. Les OAV reprennent les éléments incontournables de la série originelle et de ses suites : un triangle amoureux, des combats aériens et la place importante de la musique.

Macross Plus, le jeu, vous propose d'incarner deux pilotes présents dans l'OAV (Isamu et Garudo) ainsi qu'un supplémentaire, une nana dont on se demande d'où elle sort, chacun aux commandes de son appreil fétiche (respectivement le YF-19, le YF-21 et le VF-11).
La différence entre les 3 vaisseaux n'est pas flagrante, excepté au niveau des bombes qui diffèrent en portée et en puissance.

 Isamu et son YF-19
 Garudo et le YF-21
??? et son VF-11

Le jeu suit grosso modo le scénario des OAV, puisque vous allez commencer le jeu sur la planète Eden, avant de partir pour l'espace et enfin la Terre. Si, dans un premier temps, vous affrontez des petits vaisseaux d'entraînement, vous vous frotterez rapidement à des ennemis plus coriaces, avant d'affronter Sharon Apple. Côté scénario, pas de gros reproche donc, et même si on trouve des boss inconnus au bataillon, cet ajout était nécessaire pour proposer un jeu suffisamment long.

Techniquement, le jeu tient largement la route. C'est beau, c'est fin, pas trop fouilli, et on reconnait quelques décors des OAV. Vos vaisseaux laissent même une trainée de vapeur derrière eux. L'animation est fluide, aussi bien pour votre vaisseau que pour les ennemis, même quand l'écran est chargé. Les tirs et les boss sont très impressionnants, le tout "pète" bien.
Côté son en revanche, grosse déception pour ceux qui connaissent l'OAV puisqu'aucune musique n'en est reprise, ce qui est bien dommage au vu de la qualité de celle-ci. On se contentera donc d'une musique vaguement rock, complètement quelconque et de toute façon couverte la plupart du temps par les bruitages, qui heureusement sont de qualité.


Côté gameplay, on reste dans le classique :  en plus de votre tir de base et de la traditionnelle super bombe, vous pouvez, en maintenant le bouton appuyé, locker les ennemis proches et décocher une salve de missiles. L'originalité du jeu réside dans la possibilité de changer la configuration de votre Valkyrie (a.k.a votre vaisseau) en ramassant certains bonus :
  • Le mode Fighter : votre vaisseau à une forme d'avion, et son tir est moyennement puissant et étendu.
  • Le mode Battloïd : sous la forme d'un robot, votre tir est plus large, mais moins puissant.
  • Le mode Gerwalk : cette forme est à mi-chemin entre un avion et un robot, et votre tir est puissant mais étroit.
Si cette possibilité est plaisante, il est cependant dommage que votre transformation n'influence que votre tir, et pas votre vitesse, ce qui serait pourtant assez logique. De plus on ne peut pas changer de forme quand on veut, dommage.


Le tableau est donc assez plaisant, mais c'est sans compter un point important : le jeu est difficile, très difficile. Les ennemis, ainsi que leurs tirs sont très rapides, plus que votre vaisseau d'ailleurs, et certains vaisseaux sont vraiment très agressifs et vous foncent dessus sans que vous ne puissiez réagir. Les derniers niveaux, surchargés, sont un véritable calvaire, d'autant plus que la gestion des collisions, comme pour la plupart des jeux Banpresto, ne vous laisse aucune chance. N'espérez pas frôler les tirs ennemis comme dans DoDonPachi, le souffle d'un missile suffit à vous détruire, ce qui est assez irritant. Et même si le mode deux joueurs arrange un peu les choses, un vaisseau plus petit ou plus rapide n'aurait pas été un luxe.

Macross Plus est donc un jeu assez difficile à évaluer. Techniquement à la hauteur et amusant au premier abord, il est pourtant assez énervant de par sa difficulté excessive. Cependant, les adpatations de dessins animés  réussies sont si rares qu'il serait dommage de bouder son plaisir.

Note: 13/20
Article rédigé par Shenron le 01/02/2006
2001-2018 Planet Emulation