knuckles Chaotix 32X

(1/1)

knuckles Chaotix 32X

 

Nom: Knuckles Chaotix - Support: Megadrive 32X - Année: 1995 - Joueurs: 1 ou 2
Développeur: Sonic team - Editeur: SEGA



Le 32X est un périphérique de type champignon s'ajoutant au slot cartouche de la Megadrive. Son rôle fut de rendre la Megadrive plus puissante avec l'ajout d'un duo de processeurs 32 bits. Si l'idée n'est pas mauvaise vu le succès de la Megadrive, celui-ci a été éclipsé par l'arrivée précipitée de la Saturn (pour concurrencer Sony), ce qui a certainenent aidé à son échec en plus du manque de jeux. Dommage car celui-ci on peut le dire en avait sous le champignon.

Personnellement  j'en ai un souvenir mitigé pour deux raisons, une compatibilité moyenne avec les premières générations de Megadrive (comme la mienne) et une faculté à tomber en panne au bout de 24h pour une raison inconnue qui m'a valu le renvoi en garantie des 2 modèles en ma possession. Cela dit, ce n'est que mon chat noir et ce n'est pas une généralité.

Mais je pense que SEGA avait de bonnes intentions sur ce support et aurai pu faire recette si la menace Playstation ne se trouvait pas en début de virage. Preuve de bonne volonté, c'est le 32X qui a eu son réel épisode 32 bits (2D) continuant la série et non la console Saturn.


Ha bah oui, c'est forcément bien ce 32X.

Dès le départ:

Voilà, la cartouche insérée, nous avons le droit à un joli logo SEGA qui apparait sous effet de zoom et qui a certainement pour but de montrer que le 32X, ça en jette. en tout cas c'est joliment présenté.

Une fois le bouton appuyé, un sympathique écran de jeu fait son apparition avec tous les personnages en vous proposant trois choix possibles:

-Scénario quest : Qui est l'aventure du jeu.

-Training : Mode qui permet de vous entrainer sur les différents niveaux..

-Option :  Du classique: control configuration - sound Test - Color Test (dont je cherche encore l'utilité).

 

C'est parti.

Le mode "Scénario quest" sélectionné, vous voilà dans l'aventure. Le jeu nous propose tout de suite un menu nous donnant la possibilité de sauvegarder notre progression ce qui peut être très pratique.

Le premier niveau sert de prise en main des personnages. Vous vous baladez seul dans un premier temps avant de libérer un personnage que le Dr Robotnik retient prisonnier. Vous voilà donc maintenant à deux à vous balader prisonniers par des anneaux et une sorte de lien magnétique vous permettant des actions au fonctionnement élastique.


Le club des 5.

Tout de suite après avoir fini ce niveau de présentation des possibilités, vous avez le moyen  de choisir un des 5 personnages parmi la liste suivante: 


- Knuckles : On ne le présente plus. Il a la faculté de grimper sur les murs.


- Mighty :  Proche de knuckles, à défaut de s'accrocher au mur, il a le pouvoir de rebonds sur celui-ci ce qui lui permet de sauter plus haut.


- Espio : Le plus beau des persos, il peut grimper sur les murs et plafonds.


- Charmy : Petite abeille, elle a la faculté de voler  à l'infini par des accélérations franches, ce qui change et facilite grandement le déroulement de certain niveau.


- Vector :
sympathique personnage ayant la possibilité de grimper et de double saut. Par contre très lent.

A chaque fin de niveau, vous avez la possibilité de changer de personnage en sortant du mode, ou de compagnon via une méthode assez peu ordinaire.
 

C'est la fête?

C'est l'esprit qui en ressort dès la suite avec le choix du second personnage se faisant via un "Combi Catcher" que l'on trouve régulièrement dans les fêtes foraines. Vous essaierez
donc de prendre au mieux votre partenaire de parcours. Vous pouvez tomber également sur un robot et une bombe qui rendront votre progression plus difficile.

Le choix du niveau à parcourir se faisant de la même façon via un choix à la roulette. On ne pourra donc parcourir les niveaux et les actes de façon classique. Drôle de façon de procéder, mais pourquoi pas.

Un tableau récapitulatif est quand même présent à l'entrée pour vous indiquer où en est votre progression. Ce qui est assez pratique.


Un mode de sélection très festif.

 

Petit tour sur les niveaux:

- BOTANIC BASE : Niveaux basés sur la nature assez faciles à prendre en main et sans réelle complication.

- SPEED SLIDER :  Niveaux rapides sur le thème du parc d'attractions.

- MARINA MADNESS : Une petite croisière? Même si ces mondes ont un air de vacance, ne vous y fiez pas, ils sont grands à s'y perdre.

- TECHNO TOWER : Niveaux de type labyrinthe assez difficiles, surtout dans l'avancement des actes.

- AMAZING ARENA :  Zone très difficile où il vous faudra naviguer partout pour y trouver l' interrupteur d'allumage (parmi des leurres). Diabolique et parfois difficilement compréhensible.

Chaque niveau est divisé en 5 actes, soit 25 niveaux disponibles.
 

Fond de jeu.

Particularité peu commune dans un jeu et pourtant présent ici, on ne meurt jamais. Etrange non? Au pire on recommence le niveau si vous ne possédez pas d'anneaux, que votre partenaire soit touché et qu' enfin vous aussi, ce qui laisse une sacrée marge.

En gros, en dehors des 10min max du temps imparti, Il n'y a aucune possibilité de se louper dans un niveau (sauf Amazing Arena qui impose de trouver l'interrupteur). Le compteur d'anneaux passe simplement en négatif. Le but de chaque niveau étant de finir avec un minimum de 50 anneaux pour accéder au bonus stage et de récupérer les "CHAOS RING".

Il vous faudra d'ailleurs tâcher de les récupérer avant de finir le jeu, car une fois celui-ci fini, vous n'aurez plus la possibilité de refaire les niveaux, la sauvegarde vous envoyant vers le boss de fin.

Mais mourir dans ce jeu n'a finalement pas d'importance, ce n'est pas les pièges ni les rares ennemis qui sont à placer au premier plan, mais bien la dureté des niveaux qui au fur et à mesure des actes deviendront confus et leur exploration difficile.

Le déplacement des personnages assez libres et peuvent s'accrocher ou se déplacer vraiment partout. Les niveaux sont conçus en conséquence. La jouabilité particulière du au magnétisme des anneaux et la liberté du duo se détache des anciens Sonic, à part sur les phases rapides.

Le déroulement global étant une sorte d'escalade secteur par secteur, vous demandant souvent d'aller le plus haut possible ou le plus loin dans une direction. La géographie des niveaux n'atteint en rien la qualité des versions 16bits. Mais c'est difficilement comparable, KC ayant un gameplay différent.


L'opposition.

Est peu présente et n'a qu'un rôle d'obstacle. Seule la difficulté des niveaux vous posera de réels problèmes. Chaque niveau a son boss de fin présenté par une mise en scène. Ils sont plutôt bien fichus avec un Dr Robotnik remanié visuellement.

 

Options:

Vous pouvez comme dans tous les Sonic récupérer diverses options via des télés placées à divers endroits du niveau. toutefois ne pouvant périr leur utilité n'est pas aussi importante. Vous pourrez  grandir en taille, retrécir, changer de personnage, être indestructible, plus rapide. Le tout temporairement bien sûr.

 

Jouabilité :

La jouabilité novatrice est particulière dû à ce phénomène d'élasticité. Déroutant au début, mais qui avec l'entrainement et l'habitude devient vraiment redoutable et propose un gameplay totalement nouveau. Je sais que certain peste contre cette jouabilité particulière, toutefois, je n'ai jamais rencontré de problèmes à cette prise en main et ai pris du plaisir à manier les personnages. Surtout qu'une fois le principe du duo élastique maitrisé, elle donne du plaisir et permet d'accéder à des plateformes inaccessibles, l'elasticité se répercutant dans toutes les directions.

Sega a pris des risques et ne s'est pas embêté à reproduire le principe pourtant si efficace des Sonic. Par contre cette maniabilité ne plaira pas à tout le monde.
 

Point sur les actions possibles:

Touche (A) : Donne le pouvoir à votre compagnon de détruire les ennemis à l'écran via un effet de zoom de belle qualité. Il vous en coûtera 10 anneaux. Action que vous n'utiliserez jamais.

Touche (B) :  touche la plus utile. Permet soit de jeter votre compagnon quand celui-ci est prêt de vous, ou bien de la bloquer sur place vous permettant de tirer sur l'aimantation des anneaux et ainsi prendre de la vitesse lorsque vous lâchez le bouton. Lâcher la direction vous permet de choisir le sens de départ par un va et vient.

Touche (C) : Permet de sauter et d'utiliser une action.

Le "Spin dash" est toujours présent, mais bien moins puissant que l'accélération par les anneaux.

Le phénomène d'élasticité est vraiment bien rendu. Toutefois votre double contre géré par le CPU se coince régulièrement et rend parfois le déroulement du niveau gonflant. Mais vraiment rien de très grave. En fait le jeu prend de l'ampleur en mode "Deux joueurs" et permet une coopération tout à fait efficace.
 

Réalisation.

Graphiquement c'est très beau avec des mondes travaillés contenant de nombreux détails et animations. Je le trouve pourtant légèrement en dessous d'un Sonic3 et knuckles dont le support est censé être moins puissant. Cela est toutefois compensé par des couleurs pastels chatoyantes, des effets de déformation, de zoom et de 3D placés ici et la. Le tout reste très joli et donne une impression d'espace agréable peu commune aux univers parfois psychédéliques de Sonic.

Rien à reprocher sur l'animation qui est parfaitement fluide. Les personnages d'ailleurs sont bien détaillés dans leurs mouvements avec une palette très complète accentuant cette impression de fluidité. Espio étant magnifique avec des couleurs qui changent constamment.

Coté audio c'est du classique, avec des bruitages issus des autres épisodes et des musiques qui s'écoutent, sans toufefois rivaliser avec les épisodes 16 bit. Pas le point fort du jeu.
 

Bonus Stage.

Il en existe de deux types:

- En fin de niveau:
C'est ici que vous pourrez récupérer les "CHAOS RING" en récupérant des boules bleues sur le long d'un parcours en 3D. Les divers éléments que constituent les pièges ne feront que vous gêner. Seuls les trous vous feront sortir du bonus stage.
Le jouabilité est correcte mais les polygones apparaissant au fur et à mesure vous obligeront à connaitre les parcours avant d'arriver au "CHAOS RING. Personnellement je les trouve atrocement durs.

- Durant le jeu:
20 anneaux, et vous tomberez peut-être sur l'un des anneaux cachés. Ce stage est une sorte de tunnel où vous tombez et récupérez des anneaux et divers options ou bonus. Ne sert pas à grand chose et n'offre aucun plaisir à jouer.


Durée de vie.

KC Offre un bon paquet d'heures de jeu. Malgré que l'on ne meurt pas (hors boss), les niveaux construits étrangement rendent leur progression difficile et longue (surtout AMAZING ARENA). Le but étant de compléter l'ensemble des niveaux pour finir le jeu et de récupérer toutes les CHAOS RING pour changer la fin du jeu sous peine d'avoir la mauvaise fin.

Le combat final vous opposera dans un premier temps à Métal Sonic (présent dans sonic CD) dans la salle stage, pour ensuite finir face  à l'un des plus beau robot visuellement conçu dans un Sonic.


Impressionnant non?
 

Et Sonic dans tout ça?

Et bien pour jouer avec Sonic ou Tails deux solutions:

Soit il vous faudra vous orienter vers "Sonic Crackers", également appelé "Sonic Studium", qui est une version Beta qui est à l'origine de Knuckles' Chaotix. Cette beta contiendrai 2 niveaux (Speed Slider et Techno tower de Knuckles' Chaotix) ainsi que des bonus stages. Le jeu est assez bugée et ne m'a pas permis de passer le 1er niveau.


La version 16bit béta qui servira de base.

Soit vous vous orientez vers la Hack "Sonic in chaotix" disponible sur 32X et que vous trouverez facilement sur le web. Sonic dans ce cas remplace le petit Mighty. Attention rom bugée également.


Il fallait bien en sacrifier un.

 

Conclusion.

Knuckles Chaotix a fait le choix d'être différent des autres épisodes de la série avec un fond de jeu et un gameplay remaniés. L'idée est bonne, mais c'est la aussi son talon d'Achille à cause de cette jouabilité peu courante (surtout face aux épisodes réactifs de la série) et des niveaux construits en conséquence.
Finalement KC n'est pas un grand jeu comme ce doit  de l'être un Sonic, mais il reste un très bon jeu et vous donnera du plaisir et un bon moment de plateforme.

Télécharger la rom.
Configurer l'émulateur.
Réagir sur le forum.

 

Article rédigé par Zapier le 02/09/2010
2001-2017 Planet Emulation