Klonoa: Door To Phantomile

(1/1)

Page 1

                         

 

Nom: Klonoa: Door To Phantomile
Editeur: Sony
Développeur: Namco
Plateforme: Playstation
Année de sortie: 1998
Genre: Plate-forme

 

Un monde cauchemardesque ? Chat alors!

Klonoa, un petit chat tout mignon aux oreilles tombantes et Huepow, son ami tombé du ciel, un anneau d'or animé par un esprit avec une tête en forme de bulle découvrent le triste spectacle: le méchant Ghadius s'est réveillé et veut attaquer le monde des rêves. Si rien n'est fait, les cauchemars prendront possession du monde de Phantomile où Klonoa habite. Il faut donc déjouer tous les plans infâmes de Ghadius.
 
En plus de Huepow, Klonoa rencontrera plusieurs personnes prêtes à l'aider au cours de son périple. Balue, le vieil ouvrier fier de sa tour, l'intimidera avant de le laisser libre de traverser son territoire, Grand-Pa et Bonne-maman le guideront de leurs précieux conseils, les gardes du villages des arbres lui donneront accès à certains passages...
 
 
Une sélection de niveaux haute en couleurs
 
Sortons les griffes!
 
En plus des ennemis classiques, simples à battre (toujours sur votre chemin ceux là), il faudra défaire des boss, ces créatures toujours plus puissantes, bien communes des jeux de plateformes. Ces dernières prennent vie par les pouvoirs de Joka, le bouffon diabolique, bras droit de Ghadius.
Ces ennemis vous donneront plus de fil à retordre (normal vu qu'ils sont puissants). A chaque fois il vous faudra comprendre la technique et les attaques du boss, afin de trouver leurs faiblesses.
Un peu de tactique vous aidera à vous en sortir... Enfin, il arrivera que vous combattiez des amis ensorcelés mais les vaincre les délivera du mal, aussi foncez dans le tas et ne leur laissez aucune pitié. Vous ne vous en réconcilierez que mieux plus tard...
 
 
Aquadoph, le pauvre roi ensorcelé
 
Les commandes sont simples et basiques : un bouton sert à sauter, l'autre à tirer (pour attraper les ennemis avec Huepow, un peu comme Kirby, sauf que celui-ci ne les mange pas), et on s'y fait assez vite. Assez facile, Klonoa vous invite à une promenade sympathique où vous ne devez compter que sur votre capacité de concentration. Dans chaque niveau, vous avez six petits êtres à délivrer, les Phantomilians, habitants du pays de Klonoa qui se trouvent enfermés dans des espèces d'oeufs.
Les découvrir tous n'est pas facile, car nombreux sont dissimulés. Toutefois, tous les trouver vous ouvre à un niveau bonus, l'extra vision (sachant que chaque niveau est une "vision").
Les passages où vous devez faire preuve d'adresse sont communs. Ici, il vous faudra attraper
plusieurs adversaires, là on vous demandera d'atteindre une porte à temps qui ne s'ouvre que quelques secondes... Ce n'est jamais bien méchant mais étant donné que le jeu s'adresse plutôt à des jeunes joueurs (à cause de son univers "enfantin"), cela peut s'avérer bien frustrant.
 
 
Le fameux niveau « Extra »
 
L'avis du chat
 
Ce qu'il faut dire c'est que Klonoa remplit bel et bien les caractéristiques de jeu mignon et divertissant. Graphiquement sublime, il se montre en plus très agréable à jouer, du fait de la simplicité des commandes et une partie de Klonoa peut vous renvoyer en enfance pour faire de beaux rêves.

 

 
Il faut bien se réveiller un jour ou l'autre...
 
Article rédigé par Poc_pock le 25/02/2015
2001-2018 Planet Emulation