Kick Off 2

(1/1)

  Nom : Kick Off 2
Editeur : Anco Software
Ordinateur : Atari ST
Année : 1990
Genre : opium du peuple

 

Je hais le foot*. Je n'ai jamais été attiré vers ce sport que j'ai toujours trouvé à la limite de l'autisme. Une baballe, 2 x 11 neuneus qui tapent dedans avec leurs pieds ou leur tête (il faut bien qu'elle leur serve à quelque chose) pour la mettre dans une cage protégée par un singe ganté. Y'a-t-il quelque chose de plus bête que ça ? Le water-polo, oui, parce que eux, ils doivent nager en plus...

 

   

Et oui Fabien, je t'ai eu...

Touche

 

Même quand j'étais gosse, je détestais ça. Je n'ai fait qu'un seul album Panini sur le foot dans ma vie, celui du Mundial 82 en Espagne ; probablement parce que je traînais avec une bande d'hispaniques à l'époque. Et le seul match dont je me souvienne vraiment est celui du France-Allemagne de 1982 à Séville. C'est peut-être là que j'ai définitivement perdu mon peu de foi envers le foot d'ailleurs. Les vieux et autres experts de la chose comprendront pourquoi. Au collège, je séchais les matchs en EPS ou simulais des maux de ventre pour rester avec les boutonneuses de ma classe et c'était nettement plus intéressant ! Je suis sympa avec vous, je ne vous parlerai pas des supporters parce que là, si je commence, on a pas fini.
Bref ! je hais le foot, véritable opium du peuple ; pendant qu'ils agitent des drapeaux dans des stades, au moins, ils ne brandissent pas de pancartes dans la rue... Alors comment expliquer le fait que j'adore Kick Off 2 ?

Sur Atari ST, il y a des titres qui résument à eux tous seuls une catégorie de jeu : Xenon 2 pour les shoot them up, Dungeon Master pour l'aventure, Another World pour l'action, Vroom pour le sport, Epic pour la 3D etc. Kick Off 2 se chargera d'être l'emblème du football sur notre bon vieux sac à puces.

 

   

Penalty !

Il va l'avoir !

 

Avant Kick Off, les jeux de foot sur Atari se résumaient à des matchs entre sprites unijambistes boiteux et un ballon qui leur collait aux pieds ! Quel réalisme !... Kick Off balaya tout ça. Le premier opus ne me convainquit guère. Kick Off 1 avait une bonne réalisation mais les matchs étaient difficiles, les mouvements raides. Kick Off 2 apporta toutes les améliorations nécessaires à de grands matchs.


Pour commencer, le jeu est plein écran. C'est assez rare sur Atari pour être signalé. Les graphismes sont très sommaires. Par rapport à Kick Off 1, les sprites ont subi une sévère cure d'amaigrissement. Pour animer rapidement 22 nains en même temps, il faut tailler dans le superflu. Le décor aussi est très simple, voire dénudé. On a parfois l'impression d'être sur un immense tapis vert. La version Amiga se permettra quelques fanfreluches comme des panneaux de pubs sur les côtés ou un filet dans chaque cage. Sur Atari, c'est gazon, lignes blanches, le ballon et les joueurs. S'il n'y avait pas eu les maillots, on aurait presque pu croire que l'on jouait en monochrome ! Donc, si vous cherchez une débauche de graphismes, Kick Off 2 n'est pas le bon jeu. Mais par contre, avec toutes ces concessions, il fallait rattraper le coup en offrant le maximum en matière de confort ludique. C'est chose faite.

 

   

Le menu

Les options

 

Comme je vous le disais plus haut, ici, le ballon ne colle pas aux pieds des joueurs. Il faut le contrôler sans arrêt puisqu'il est soumis aux lois de la physique. Alors c'est bien simple, vous pouvez tout faire avec. Passe, tir fulgurant, coup de pied enveloppé, brossé, tête, aile de pigeon, claquette, tacle, retournée, lobe toute distance (même au milieu du terrain !) etc. Le tout avec un seul bouton ! Autant vous le dire de suite, avant de réussir tout ça, la prise en main sera longue. La maniabilité est exemplaire et très sensible. Tout est rapide, instinctif et si vous jouez avec l'« extra touch », que vous pourrez cocher à votre guise dans les options, vous aurez droit à des effets. Vous tirez et donnez en même temps une direction au ballon en même temps, vous voyez la balle tourner. C'est un coup à prendre mais alors, quel pied quand ça marche et que l'on marque !


Le goal est automatiquement contrôlé par le programme. Vous n'intervenez pas sauf pour les penaltys. A ce propos, ce goal peut parfois être très con. Il va vous faire un saut horizontal de 20m pour attraper un ballon... qui allait à côté de la cage ! Il suffit qu'il le relâche et qu'un adversaire le reprenne pour se prendre un but idiot.

Le panneau des options est riche et vous permettra d'éviter l'ennui le plus profond. Envie d'un terrain boueux ? en plastique ? de vent ? de matchs de 2 x 3mn ? Pas de problème ! Vous pouvez évidemment jouer à deux mais aussi jusqu'à 4 personnes en même temps. Les arbitres oscillent entre le mec laxiste au psychopathe de première qui colle des cartons rouges à la moindre faute. De petites options pendant le jeu rendent la vie plus agréable, comme un scanner paramétrable en taille, dans le coin supérieur gauche, pour voir tous les joueurs sur le terrain, un ralenti des 15 dernières secondes de jeu, vous pourrez même sauver vos parties en cours ainsi que vos meilleurs buts ! Le jeu est privilégié au détriment de quelques règles de foot, comme le hors-jeu par exemple. Coups franc, corners et penaltys sont bien évidemment de la partie.

 

   

Remise en jeu

Attention...

 

Avant le match, vous pouvez choisir l'une des 4 techniques connues en foot, les fameux 4-2-4 etc. Vous pourrez également changer les places des joueurs et faire jouer des remplaçants. On remarque que tous les joueurs de chaque équipe ont des noms anglais. Pour les Suédois par exemple, pas de « Taptatètsurlbor » mais des McEnzie ; pareil pour les Français, pas de Makélélé mais des Sinclair et autres Payne... Kick Off 3 rétablira ça avec les noms des plus prestigieux joueurs de football pour chaque pays mais avec de grosses coquilles dedans.


Malgré tout ça, Kick Off 2 n'est pas si parfait que cela. On pourrait lui reprocher de nombreuses choses. La première, et la principale, c'est de tout vouloir contrôler à votre place. Vous aurez parfois l'impression que ça joue tout seul. L'algorithme donne priorité au joueur le plus proche de la balle et de ce fait, vous le contrôlez. C'est instantané. Mais les autres restent sous contrôle de l'ordinateur. Lorsque plusieurs joueurs sont près du ballon et qu'ils bougent beaucoup, ça change. Vous « sentez » donc votre joueur se rebeller contre votre décision d'aller, par exemple, à droite. Il lutte ! A ce propos, lors de duels très serrés devant la cage, vous ne contrôlez plus rien, il y a trop de joueurs de votre camps trop près les uns des autres, vous risquez de faucher un adversaire et dans la surface de réparation, c'est mauvais ! Mieux vaut laisser le goal essayer d'attraper la balle, s'il y arrive... Dans le même style, il n'est pas rare de voir un de vos propres joueurs vous faucher ou se jeter sur le ballon pour le mettre en touche voire en corner parce que l'ordinateur le contrôlait. Là, c'est n'importe quoi. Imaginez votre colère lorsque vous devez marquer un but pour égaliser, que vous vous pointez presque tout seul devant la cage et qu'un de vos équipiers fout en l'air votre belle stratégie. Hurlements de rage garantis !

Toujours dans le même style, vos joueurs seront les mieux élevés du monde ! Vous les verrez laisser passer leurs adversaires pour prendre le ballon. On ne peut pas être plus sympa...

 

   

Le panneau tactique avant le match

Choix du tir pour le corner

 

Le temps de jeu est impitoyable. Corner en préparation voire même penalty, si le temps de jeu est écoulé, c'est fini ! Des arrêts de jeu sont comptabilisés, quelques précieuses secondes supplémentaires qui peuvent faire la différence.

Le son est très secondaire dans ce genre de jeu. Sachez tout de même que les mugissements des supporters lorsque vous marquez ou qu'une faute a été commise, ont été digitalisés mais pas très proprement. Enfin, c'est toujours ça.


Alors certes, il y a des défauts mais cela n'entame en rien le plaisir du jeu une fois celui-ci bien en main. Kick Off 2 me transforma parfois en abominable beauf, braillant comme un pourceau devant mon écran, parce que j'avais marqué à la dernière seconde du match de la finale de la coupe. J'ai honte. Notez aussi que ce jeu me permit de faire tourner l'économie des fabricants chinois de joysticks. Qu'est-ce que j'ai pu briser comme manettes de colère à cause de Kick Off 2... En 1990, la disquette (presque) originale traversa même ma chambre à une allure faramineuse pour s'écraser sur un mur qui se trouvait là... Moi caractériel ? Meuhh non !

La difficulté est aléatoire. Vous pourrez tomber sur des équipes qui ne savent que tacler ou se passer le ballon, tout comme sur d'autres qui sont de véritables tueuses avec des jeux très élaborés et pour les battre, il vous faudra de la pratique et aussi de la chance.

 

   

Et bien sûr, vous ne l'avez pas fait exprès de lui briser les tibias hein?...

Vous avez gagné la coupe

 

Le programmeur voyait loin avec Kick Off 2 et avait prévu des add-on, vendus séparément, comme des coupes du monde, des leagues européennes etc. De toute manière, vous pourrez renommer les équipes déjà présentes comme bon vous semble et leur filer des maillots aux couleurs de votre choix grâce au kit design inclus.


Un léger mot sur Kick Off 3 avant d'aller se coucher heureux. On pourrait croire que le 3 corrige tous les défauts du 2, mais non. On voit un arbitre sur le terrain ; un plus pour la crédibilité mais qui n'apporte rien. Tout est quasiment semblable au 2 sauf la difficulté. Ici, votre objectif est de vous faire dégommer ! Les adversaires sont plus rapides que vous, plus méchants, plus doués en technique et si, par hasard, vous arrivez à les passer et à tirer, le goal interceptera tous vos ballons. Au lieu de bousiller vos manettes de colère, revenez plutôt à Kick Off 2 et laisser pourrir le 3 là où il est.

 

   

Que le meilleur gagne...

Pour changer les maillots

 

Ses quelques défauts mineurs, bien que parfois très agaçants, m'empêcheront de coller le 10/10 que Kick Off 2 aurait pu mériter grâce aux émotions brutes qu'il m'a procuré, et me procure encore depuis maintenant 16 ans (je l'ai en émulateur sur mon PC et il m'arrive encore parfois d'en faire une partie ou deux en pleurant) mais un bon 9/10 n'est franchement pas volé.

 

Note : 9/10

 

 

* Tout cela n'est que ma propre opinion alors merci de la respecter et de ne pas venir me gonfler en essayant de me convaincre que j'ai tort.


Réagir sur le forum

Article rédigé par SM le 09/07/2006
2001-2018 Planet Emulation