DigeST (part 1)

(1/1)

Vous avez entendu parler de l'Atari ST et vous aimeriez découvrir plus en détail cette machine légendaire ? Vous avez bon goût, c'est bien. Pour commencer, vous allez lire le tutorial de Shenron afin de comprendre comment fonctionne l'émulateur Steem. Vous verrez, c'est facile. Mais ensuite, il vous faudra « nourrir » cet émulateur en roms. Et là, ça se corse vu que des jeux sur ST, il y en a des milliers. Alors, pour vous faciliter le travail, voici une petite sélection de classiques « atariens » sur lesquels vous pouvez vous jeter les yeux fermés. Plaisir garanti !

On commence cette série avec la catégorie « sport ».


SPEEDBALL

Directement inspiré du film Rollerball, Speedball est une sorte de handball brutal. Vous choisissez une équipe comprenant 5 joueurs harnachés et en avant dans la league ! Le principe est simple, choper la balle métallique et la mettre dans la cage adverse par tous les moyens, et surtout les plus violents. Rentrez dans vos adversaires, tabassez-les, écrasez-les contre le mur, c'est autorisé ! Zidane aurait aimé ce jeu…

 

L'aspect métallique omniprésent donne un côté encore plus froid et agressif. Vous allez en baver avec certaines équipes qui sont de véritables tueuses, comme par exemple les Perseus. A noter que des options glanées sur le terrain vous permetteront ensuite d'acheter de la puissance supplémentaire mais aussi de réduire celle du prochain adversaire, de vous offrir une prolongation voire même un but supplémentaire ! Comme tous les jeux des Bitmap Brothers, tout est très léché, graphismes et animation méritent les honneurs. Le son est très correct également grâce au génial David Whittaker.

Un jeu couillu et défoulant. Sa suite, Speedball 2, sera nettement moins réussie.


CRAZY CARS 2

 

Avant ce jeu, les courses de voitures sur ST se résumaient à Buggy Boy, au demeurant sympa mais terriblement répétitif, ou Turbo Cup, quasiment injouable car trop sensible. Titus remit les pendules à l'heure avec Crazy Cars 2. Au volant d'une F40 (excusez du peu !), vous avez pour mission de relier certains points sur une carte des routes américaines suivant un temps limité et sans vous faire coincer par les flics ou sortir de votre zone. Ce ne sera pas facile !

 

 

Animation rapide et voiture manœuvrable, bien qu'un peu lourde, Crazy Cars 2 nous montre aussi de très beaux décors s'adaptant aux états américains que vous traversez. Pour l'Utah par exemple, paysage martien de rigueur !

Un jeu qui n'a pas pris une ride et toujours aussi agréable.


SUPER HANG ON

 

Adaptation du fameux jeu d'arcade qui vous proposait de piloter une moto, on aurait pu s'attendre au pire sur ST quand on sait que la vitesse n'a jamais été le fort de la machine. Et bien non ! Super Hang On est une des courses les plus ébouriffantes qui soient sur cette machine.

 

 

Les décors s'enchaînent très vite tout comme la couleur du ciel. Vous enragerez de revenir en première vitesse à cause d'un lambin qui vous bouche le passage alors que vous étiez à fond. Attention aussi aux panneaux, en plein virage, ça fait très mal !

Une chose aussi à noter, c'est la sauvegarde des scores et des temps de chaque circuit, ce qui était somme toute assez rare à l'époque. Une très bonne initiative pour un excellent jeu sur lequel on revient toujours.


VROOM

 

En 1991, l'Atari ST était sur le déclin mais comme toutes les machines sur la pente savonneuse, les programmeurs la maîtrisaient enfin parfaitement et brûlaient leurs dernières cartouches dessus. Issu des écuries Lankhor, Vroom était une simulation de Formule 1 promise de longue date, presque une arlésienne. Une fois sortie, la réussite fut totale. Graphismes, animations, sons, tout était quasiment parfait. Il ne manquait plus lorsqu'on y jouait que le vent dans les cheveux et les mouches collées sur les dents…

 

 

Le seul problème est que Lankhor salopa son jeu en accordant l'intégralité des circuits uniquement si l'on jouait à la souris ! Vous vous rendez compte ? Et pourquoi pas un shoot-them-up jouable en DDR ? Voilà comment on gâche un jeu énorme. Malgré les critiques très positives sur Vroom, critiques largement justifiées, Lankhor se fit éreinter par les joueurs pour cette décision totalement stupide et tenta de corriger le tir avec des data disks qui sortirent par la suite, proposant le jeu à plusieurs sur le même écran ainsi que d'autres circuits et (enfin !) l'accès direct en joystick, mais le mal était fait. Le fossé entre programmeurs et joueurs est parfois aussi abyssal que celui entre éditeurs et joueurs…


INTERNATIONAL KARATE +

 

Véritable légende sur plusieurs machines, aussi bien sur ST/Amiga que sur C64, IK+ est l'exemple même du jeu presque parfait. Avec les trois personnages présents, c'est un véritable ballet de karatékas qui s'offre à vous. Vous pouvez tout faire, la maniabilité est incroyable et la panoplie de coups assez impressionnante. Soutenu par des bruitages directement digitalisés à partir des films de Bruce Lee (coups et cris), le jeu vous met de suite dans l'ambiance. Bourré de petits tips à taper pour se distraire, avec une vitesse de jeu paramétrable en temps réel, IK+ est chiadé au maximum.

 

 

Un défaut ? Peut-être le fait que cela soit répétitif au bout d'un moment car c'est en boucle : 2 rounds de combat, un bonus stage (dévier des ballons ou kicker des bombes) et on recommence. D'autant plus qu'il n'y a pas de fin, le programme tournera jusqu'à ce que vous soyez étendu pour de bon. Evidemment, le jeu ne prendra sa véritable essence qu'à deux. Tout d'abord en équipe, pour vaincre l'ordinateur, puis face à face afin de mériter la victoire.

Le meilleur jeu de karaté sur ST et de loin.


3D POOL

 

L'alpinisme, les courses de formule 1, le deltaplane, les galipettes à deux debout sur un hamac… Tous ces sports de l'extrême sont bien gentils, mais il y a des fois, on a envie de pratiquer un truc un peu plus pépère ! Et quoi de mieux que le billard ? Alors oui, je sais, jouer au billard sur ordinateur, c'est comme pour le flipper, il n'y a pas le contact manuel avec la chose. Mais bon, quand on sait le nombre de gens qui niquent virtuellement par écran interposé sur MSN hein… On se dit que jouer au billard sur un ordinateur n'est pas si ridicule que ça !

 

 

3D Pool se caractérise surtout par son design entièrement… en 3D ! Et forme pleine SVP ! Vous pouvez zoomer, vous éloigner, tourner autour de la table, voir sur le dessus etc. C'est extrêmement bien fichu et on se prend de suite au jeu, surtout qu'en moins de 5mn, même sans notice, vous savez ce qu'il faut faire. Les opposants proposés ne vous feront pas de cadeaux et c'est un véritable show que de jouer en « tricky play ». Gravité et géométrie spatiale s'invitent sur votre écran.

Un jeu assez peu connu sur ST mais une véritable réussite ludique et technique.


GREAT COURTS

 

Un ordinateur (ou une console) sans jeu de tennis, ça n'existe pas. D'ailleurs, n'est-ce pas ce sport qui ouvrit le bal des jeux vidéos avec Pong ? Great Courts fut le premier jeu de tennis réellement réussi sur ST. Avec sa très bonne maniabilité et ses graphismes dignes d'un 16bits, le jeu se tailla une excellente réputation lors de sa sortie.

 

 

Tous les tournois sont présents et introduits par un scan d'un monument du pays. Commençant au plus bas de l'échelle, vous grimperez suivant vos victoires jusqu'à devenir, peut-être, le numéro 1 mondial et ainsi vous exiler en Suisse…

Jouable évidemment à deux, malgré des bruitages d'impacts de balles vraiment nazes (« bzzz », « splitch »), Great Courts permet de vivre de bons moments de tennis devant son écran sans avoir à choper un torticolis comme la plupart des spectateurs de Roland Garros à force de faire « gauche-droite » avec leur tête…


STUNT CAR RACER

Quel petit garçon n'a jamais rêvé de piloter un dragster et autres engins gonflés de ce genre ? Stunt Car Racer l'a fait. Et tout en 3D en plus ! Au volant de votre « hot rod », vous allez tenter de battre votre adversaire sur des circuits dignes des montagnes russes.

 

 

Votre voiture souffrira dès le début et il faudra faire très attention aux dégâts infligés. Le cadre qui se craquèle au-dessus de l'écran vous indiquera l'état du véhicule. Rapide, maniable, stressant à haut niveau de par sa pression, très bien fichu, Stunt Car Racer est une petite merveille de programmation, qui réconcilia même les détracteurs de jeux en 3D, et un véritable challenge ludique. A essayer d'urgence !


LOTUS ESPRIT TURBO CHALLENGE

 

Ancêtre du jeu Top Gear, bien connu sur Super Nintendo, Lotus Esprit Turbo Challenge fut le premier jeu de course de voitures à être directement jouable à deux en même temps grâce à un écran séparé. Houla ! deux fois plus d'animation pour le ST ? et pour une course de bagnole, donc un truc qui exige de la rapidité ? C'est foutu d'avance. Pas du tout ! LETC se permet le luxe d'être aussi rapide seul qu'à deux.

 

 

Malgré un côté sonore digne d'un Amstrad, le jeu est très prenant. Le relief de certains circuits étonne et l'on se prend à soulever son cul lorsque la voiture passe sur une bosse. Les lambins mais aussi la jauge de fuel seront vos pires ennemis.

LETC démontra qu'avec un peu de talent, le ST se révélait tout aussi rapide que l'Amiga.


TEENAGE QUEEN

 

Au cas où vous ne le sauriez pas, le poker est considéré comme un sport. Et le strip poker ? Ah ben là je sais pas mais ça se rapproche. Sport en chambre sans doute…

 

 

Laissons de côté les classiques strip pokers sortis sur ST, avec leurs scans en 16 couleurs de pétasses plus ou moins fameuses et plaignons les neuneus qui se sont paluchés là-dessus à l'époque, et concentrons-nous sur Teenage Queen qui réussit le pari d'être plus beau avec de simples dessins. Le jeu fit couler beaucoup d'encre à sa sortie car vraiment bien fichu. Vous accueillant avec une voix digitalisée en français vous invitant à jouer avec elle, votre adversaire est une garce de première. Allumeuse (son rire, ses gémissements...) et surtout terriblement forte au poker, vous allez souffrir et probablement piquer des crises de nerfs lorsqu'elle vous sortira un carré d'as alors que vous aviez un full en main. Rares sont ceux qui ont pu la mettre à poil à l'époque, et découvrir ce qu'elle était en réalité (mais non, pas un trav' !) mais avec les sauvegardes maintenant, c'est juste une question de temps. Douce revanche !

Un strip poker de grande qualité et qui se permet d'éviter toute vulgarité. Une performance.


Deux autres tests complets de jeux de sport sur Atari ST :

 

KICK OFF 2

PANZA KICK BOXING


Réagir sur le forum

Article rédigé par SM le 20/01/2007
2001-2018 Planet Emulation