Desert Strike

(1/1)
  Nom : Desert Strike
Editeur : Electronic Arts
Console : Super Nintendo
Année : 1992
Genre : Action / Shoot

Nous sommes en 1992, le monde se remet doucement de la guerre du golfe et du premier titre d'Hélène Rollès...
Et pourtant, personne ne le sait mais un homme aigri, qui n'aime pas Hélène Rollès et veut la voir disparaitre dans les flammes, se prépare à déclencher la troisième guerre mondiale. Pourquoi personne ne le sait ? Parce que vous vous êtes chargé de ça tout seul dans votre hélico évidemment...

Croyez-le ou non mais il fut un temps que les moins de quinze ans ne peuvent pas connaitre : un temps où Electronic Arts ne se contentait pas de jeux médiocres réédités tous les ans... Ouais je sais, ça fait un choc.
La série des Strike est un vestige des ces temps antiques : une série de 5 jeux (le 6ème fut annulé malheureusement) débutée brillament par le célèbre Desert Strike.

A chaque début de mission (sauf la dernière)
vous aurez un briefing clair
Les missions sont cohérentes (enfin si on digère
le fait qu'un seul hélico ruine une base aérienne)
Tu bluffes Martoni

Attention, il y a un psychotique qui selon nos rapports doit avoir peut-être mais assurément des armes de destruction massive et qui cherche à déclencher la troisième guerre mondiale. Pour ça, il a tout l'attirail nécessaire : des Scuds, un désert et une moustache... Les Etats-Unis envoient donc un pilote pour qu'il règle tout ça, tout seul, tout simple. Et je vous parle même pas de la fin où on sert la main, tout fier, de Bush Senior ...
Mmmmh, non j'ai trop de vannes qui me viennent là, j'arrive pas à choisir. Je vous laisse un vide si vous voulez ajouter les vôtres.



Bref, aussi pathétique et peut-être un peu symptomatique que soit ce scénario, il a un mérite : nous donner un hélicoptère et des ennemis... On lui en demandera pas plus au malheureux.
A propos, petit détail, l'hélicoptère est assez bizarre : il a quasiment tout d'un Apache et est présenté comme tel dans le jeu mais il a le rotor de queue caréné du Comanche...

La carte affiche beaucoup d'infos importantes.
Ici les recharges d'armes
Les véhicules sont tous réels. Voici le M48
alias le célèbre Chaparral
Moi je dis qu'il bluffe pas

Hé oui, on a eu de la chance sur ce coup : il y a vraiment des armes de destruction massive ici ! Des armes chimiques et même des armes nucléaires dans la dernière mission ! Sans compter toutes les unités qui auront largement de quoi plomber votre hélico mutant.
Néanmoins, on a également de quoi répliquer. Déjà on est bien fourni en armes : un petit canon avec 1178 obus, 38 roquettes et 8 missiles à chaque caisses d'armes. Et surtout une carte extrêmement pratique où on peut voir les missions et plein d'informations importantes : les caractéristiques des ennemis, les missions et leur emplacement, les caisses d'armes et les recharges de fuel..

Et c'est là où on découvre l'aspect le plus intéressant de Desert Strike (et de tous les Strike) : son coté carré. Chaque unité ou bâtiment a des points de vie et chaque arme a des points de dégâts. Les plus petits ennemis ont 25 points de résistance et leurs dégâts sont insignifiants, les pires, 250 points et leurs missiles vous arrachent 150 points de blindage à chaque impact.
Tous les dégâts et résistances étant clairement indiqués au joueur, on se met à préparer ses attaques en cherchant évidemment l'angle le plus avantageux mais également en comptant le nombre de missiles et de roquettes qu'il faudra pour éliminer ce groupe d'ennemi défendant l'antenne radar qui vous pourrit la vie.

Il y a aussi cet enchainement des missions assez crédible qui contribue à l'immersion : on commence par détruire les radars (si on entre dans une zone avec des radars actifs, un message nous avertit et les ennemis sont _beaucoup_ plus redoutables), éventuellement on fait un détour par une centrale électrique puis on détruit les forces ennemies méthodiquement en prenant à chaque fois la zone la moins protégée pour remonter jusqu'au coeur de la mission.

Mais Desert Strike a également des défauts.. Bon déjà, il a un scénario, à ce niveau il aurait aussi bien fait de s'en passer. Mais bref, le défaut de loin le plus désagréable est quand même la lenteur de l'hélico, pour ce genre de jeu c'est pénible. Mais aussi étonnant qu'il y paraisse, on s'y fait et se retrouve mine de rien à s'amuser à tourner autour des ennemis et à esquiver les missiles pour le fun. Ça demandera par contre là aussi, un peu de pratique. Moins désagréable : il n'est composé que de quatre niveaux. Bon, n'ayez pas trop peur, chaque niveau est très grand mais un ou deux de plus aurait quand même été l'idéal.

Et voici la star TV de 1991 dans un désert bidon
Un indice ? Bon... C'est pas Gérard Holz...
Comment sauver le monde d'armes chimiques ?
En détruisant leurs silos bien entendu
Il dit qu'il voit pas le rapport

Bonus pour la fin : voilà les épisodes de la série :

Desert Strike1992Megadrive, Super Nintendo, Amiga, Master System - Game Gear, PC, GB et réédité sur GBA
Jungle Strike1993Megadrive, Super Nintendo, Amiga, Master System - Game Gear, PC, GB
Urban Strike1994Megadrive, Super Nintendo, GameBoy, Game Gear
Soviet Strike1996Playstation, Saturn
Nuclear Strike1997Playstation, PC, Nintendo64
Future Strike aurait du être le dernier épisode de la série en nous mettant cette fois aux commandes d'un Mech à la place de l'hélicoptère habituel.

Desert Strike est un jeu à part, vraiment difficile à décrire et pourtant passionnant. De plus, il faut lui laisser du temps pour qu'il s'exprime, certains se décourageront face à la lenteur de l'hélicoptère bien avant de pouvoir apprécier les qualités du jeu.
En résumé, c'est vraiment le type même de jeu qui se mérite et comme tous ces jeux, dès qu'on s'y est investi un peu, on ne le regrette plus du tout et on court chercher les autres titres de la série..

Les plus

- Déroulement des missions et du jeu crédible
- Informations claires permettant d'agir au mieux
- Carte efficace et pratique
- Véhicules réels

Les moins

- Hélico pataud
- Assez court (autour de 3 ou 4h pour un habitué des Strike)



Note : 14/20

Réagir sur le forum
Article rédigé par Shinobi le 28/01/2009
2001-2018 Planet Emulation