2020 Super Baseball

(1/1)
Ecran titre           


            Nom :
2020 Super Baseball
            Editeur :
SNK
            Console :
Neo Geo
            Conversions : Megadrive, Super Famicom                 Année : 1991
            Genre :
Baseball futuriste
            Joueurs : 1-2






2020 Super Baseball est donc, comme son nom l'indique, un jeu de ce sport pratiqué en amateur par bon nombre d'américains et dont les japonais raffollent, c'est à dire... Qui a dit "sumo" ? Non, ce n'est pas faux dans l'absolu, mais en l'occurence nous allons parler de baseball, ce sport quasi-inconnu dans nos contrées, et qui a pour particularité d'être aussi peu fatiguant pour le joueur que pour le téléspectateur.


Chaque équipe possède ses caractéristiques.  Le stade, lieu de vos futurs exploits.

Heureusement les jeux de baseball sont en général plus intéressants que les vrais matchs, car bien plus rythmés, et quand en plus ils apportent une petite touche d'originalité on ne va pas cracher dessus. Et le gros plus de 2020, c'est son côté futuriste. En effet, le jeu se déroule à priori en 2020, et le dopage n'est plus que de l'histoire ancienne depuis que les sportifs sont équipés d'armures qui décuplent leurs capacités et permettent, par exemple, de faire des home-runs à plus d'un kilomètre. Mais pour s'offrir ces petits bijoux de technologie, il faut de l'argent, et c'est pourquoi chaque action sur le terrain vous fera gagner ou perdre une certaine somme. Par exemple, un strike contre votre batteur vous fait perdre 50$, alors qu'atteindre la deuxième base en rapporte 500.

Les robots, tout comme le soleil, sont de la fête. Notez le côté pratique de la tenue.

Une fois une somme suffisante engrangée, vous pourrez acheter une armure qui augmentera les performances de votre joueur de 15, 25 ou 50% selon le prix que vous pourrez payer. Et si vous êtes vraiment plein aux as, vous pourrez même transformer vos joueurs en robots.
Mais ni l'équipement, ni les robots ne sont éternels, et après un certain temps, votre équipement rendra l'âme et votre joueur retournera à la case départ.
Mais ce n'est pas tout ; pour aider un peu les défenseurs, le terrain est équipé de zones spéciales. Les zones de saut, tout d'abord, permettent de s'élever à plusieurs mètres de hauteur afin d'atrapper les frappes démentielles des batteurs. Ensuite, les zones "Stop" bloquent la balle dès qu'elle rebondit dessus. Pratique pour ne pas trop courir.
Cela dit, tout n'est pas rose pour l'équipe qui défend puisque le terrain est également parsemé de mines dont le nombre augmente avec le nombre de sets. Attention donc à ne pas courir n'importe comment !

Les choses commencent à se gâter. Votre armure commence à dérailler...

Au moment de sa sortie, je me souviens que 2020 avait été extrêmement bien noté par certains magazines, Consoles+ en tête (il avait obtenu la note faramineuse de 99%). Pourtant, force est de constater qu'il n'est pas si fantastique que ça. Les graphismes sont honnêtes, sans plus, surtout si on les compare à ceux de Baseball Stars 2, qui est sorti l'année suivante. Les bruitages ne sont pas très percutants, et les musiques sont à limite du supportable (en particulier celles de la Fighting League).


Surtout, c'est au niveau du gameplay que le jeu pêche. Tout d'abord, la machine a la fâcheuse tendance, lorsqu'elle est menée au score dans les derniers sets, de s'arracher et d'enchaîner les frappes terribles et donc les points sans que l'on puisse y faire grand chose. Heureusement, un second point noir vient compenser celui-ci : le lanceur adverse vise comme un pied, frappe trop près du batteur au moins une fois sur trois. Il suffit donc de se laisser toucher par la balle sans frapper pour aller directement à la première base. Stupide, non ?
Enfin, le maniement des défenseurs n'est pas franchement au point. L'utilisation des zones de saut est plus que délicate (j'ai du réussir à attrapper une balle en sautant 3 fois en 30 heures de jeu), et il arrive souvent que l'on dirige deux défenseurs en même temps, mais aucun dans la direction voulue ! On laisse donc le batteur faire tranquillement le tour du terrain faute de pouvoir ramasser une balle pourtant arrêtée !

Les stats des deux équipes
sont boostées lors du 7ème set.
Wouhou ! Et un point de plus, un !

Et puis bon, globalement, le jeu est bien moins accrocheur qu'un Baseball Stars 2, même à deux. Il manque de personnalité, et si la possibilité d'upgrader ses joueurs est une bonne idée, ce n'est pas suffisant pour rendre le jeu vraiment addictif. Alors oui, 2020 est certainement le deuxième ou troisième meilleur jeu de baseball en arcade, mais étant donné le faible niveau de la concurrence, il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser.

Note : 12/20

Un mot sur les versions 16-Bits :

Comme beaucoup de jeux SNK, 2020 Super Baseball a connu l'honneur (tout relatif) d'une conversion sur MD et Super Nintendo. Et ce qui est bizarre, c'est la différence de traitement entre les deux supports : si la version Megadrive a été développée par Electronic Arts, c'est à KAC (quasi inconnu au bataillon) que nous devons la version Super Famicom.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est très différent pour les deux machines. Si la conversion MD est à peu près potable (malgré un manque de rythme flagrant), la version SNIN est franchement mauvaise.

 Version MD
Version Super Famicom

Article rédigé par Shenron le 01/02/2006
2001-2018 Planet Emulation