Yuu Yuu Hakusho 2

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : Yuu Yuu Hakusho 2
  • Editeur : Namco
  • Console : Super Nintendo
  • Année : 1994
  • Genre : Baston

Une mort inattendue.

Le jeune Yusuke Urameshi âgé de 14 ans est un voyou qui passe la plupart de son temps à se battre avec des petites frappes comme Kazuma Kuwabara plutôt que de suivre les cours à l'école. Au fil du temps, il s'est bâti une réputation sulfureuse au point que tout le monde ne souhaite qu'une chose, qu'il disparaisse au plus vite. Mais à la surprise générale, il va faire une bonne action en sacrifiant sa vie pour sauver celle d'un petit garçon, lors d'un accident de voiture. Son âme quittera alors le monde des humains pour rejoindre le monde spirituel afin rencontrer le grand Enma qui décidera de l'envoyer soit au paradis soit en enfer. Mais voilà, un problème se pose, la mort de Yusuke n'était pas programmé aussi tôt. On lui fera subir des tests (qu'il réussira haut la main) et sera ensuite ressuscité en tant que l'un des détectives du monde des esprits qui sont chargés d'enquêter chez les humains. Sa première mission consistera à récupérer trois trésors du monde spirituel volés par des démons. C'est en résolvant cette histoire qu'il fera la connaissance de Hiei et Kurama. Mais la rencontre avec les frères Toguro va entraîner tout ce petit monde à l'Ankoku Bujutsukai, le tournoi des arts martiaux de l'ombre... L'histoire du jeu reprend une partie de celle de la série TV en incorporant bien entendu la plupart des combats acharnés de Yusuke et de ses compagnons sans oublier les enseignements de maître Genkai qui transmettra à son unique disciple la légendaire attaque de la vague astrale...

La première mission.La première mission.
Une rencontre au clair de la lune. Une rencontre au clair de la lune.

Les modes de jeux.

Après avoir passé l'écran titre en appuyant sur la touche Start, on arrive tout naturellement dans le menu des options de jeu dont voici le petit descriptif. Il y' a tout d'abord un mode histoire qui suit le scénario de la série avec un Yusuke qui développera ses pouvoirs de combat en combat. Des compagnons se joindront à votre cause pour vous épauler dans des aventures palpitantes. Un mode Tournoi vous permettra de choisir un personnage qui devra affronter tous les autres du jeu. Bien entendu il existe un mode de duels un contre un pour faire des combats endiablés avec des amis ou la console dans 8 décors variés. Les 2 autres option à découvrir sont le mode entraînement qui va permettre de vous exercer à mieux contrôler votre personnage et ses techniques; sans oublier le mode pour réécouter vos musiques préférées.

Le menuLe menu.
L'équipe au grand complet. L'équipe au grand complet.

Les combats.

Le style du jeu ne changera pas vraiment les habitués des incontournables comme Street fighter mais il incorpore quelques éléments en plus. En plus de leur barre de vie, les personnages disposent de deux autres barres ayant une fonction bien particulière. L'une d'entre elles sert à lancer des attaques spirituelles/démoniaques sur vos adversaires; tandis que l'autre est une sorte de jauge de fatigue. Lorsque cette dernière se remplit à force de prendre trop de coups, votre combattant se retrouvera dans les pommes. Il sera alors sans protections faces aux attaques pendant quelques secondes. Lorsque les dommages sont très important et qu'il ne reste plus beaucoup de vie, on a la possibilité de lancer une super attaque en guise de désespoir très dévastatrice. L'inconvenant dans tout ça, est qu'après l'avoir lancée, votre barre de pouvoir sera vide. Il n'y a pas le droit à l'erreur sinon c'est la défaite assurée.

Pauvre Kuwabara...Pauvre Kuwabara...
La grosse vague astrale! La grosse vague astrale!

Les impressions.

Les fans de la série et du manga seront aux anges de découvrir que ce jeu reste très fidèle à l'univers de Yu Yu Hakusho mais quelques détails ne peuvent passer inaperçus. La vitesse générale pour les duels est il faut le dire assez lente ce qui casse le rythme et la fluidité lors des affrontements. L'animation est plutôt moyenne à cause du faible nombre d'images utilisées. Les décors sont très inégaux et jonglent allègrement avec le beau et le vilain. Par contre les musiques sont assez entraînantes et les voix de personnages bien réussis. Le rire de Kuwabara est assez hilarant dans son genre. Les effets lors des supers attaques spéciales ne passeront pas inaperçus sur le décor dont une partie du sol sera détruite. Le joueur qui n'a pas encore suivi cette série se retrouvera un peu perdu dans ce jeu ou les menus dans la langue du pays du soleil levant ne lui faciliteront pas la tache. En clair ce jeu n'est pas l'un des meilleurs ni le pire dans sa catégorie, il est tout juste assez moyen dans sa réalisation et mérite donc un petit mais si juste...

Attention danger!Attention danger!
Mais oui c'est... Mais oui c'est...
Note : 6/10
Article rédigé par Kongue le 18/06/2005
2001-2018 Planet Emulation