Super Mario World 2 : Yoshi's Island

(1/1)
  Nom : Super Mario World 2
Editeur : Nintendo
Console : Super Nintendo
Année : 1995
Genre : Plate-formes

Nintendo avait déjà beaucoup amélioré le concept des Mario avec le premier Mario World au point d'en faire un jeu culte. Graphismes revisités, nouveautés par pack de douze et surtout un monde entier à découvrir avec une carte tout bonnement gigantesque... Cinq ans plus tard Nintendo retente le tour de force avec sa suite : Yoshi's Island.

On ne reviendra pas sur l'histoire qui est toujours aussi anecdotique. Enfin, cette fois il n'est plus question d'une princesse qui se fait kidnapper tous les trois jours.
Notons l'effort et Concentrons-nous plutôt sur les impressionnants atouts de ce jeu.

De la technique


Tout d'abord, celui qui choque dès qu'on démarre le jeu : les graphismes. C'est particulièrement fouillé, détaillé et harmonieux tant au niveau design que choix des couleurs. Néanmoins ce coté très typé n'a pas plu et ne plaira pas à tous mais une fois habitué, on ne peut pas vraiment s'empêcher de trouver tout ça réellement original et rafraichissant.

La partie audio n'est pas en reste non plus avec des musiques très réussies et collant très bien au rythme du jeu. Petit bémol tout de même pour les bruitages assez classiques.

De l'idée

Vient ensuite le coté qu'on découvre petit à petit : la maniabilité de notre ami Yoshi. La panoplie d'attaque et de mouvement est réellement très complète. Entre avaler les ennemis, leur envoyer des oeufs, les écraser en leur sautant dessus ou au moyen d'un salto pour le moins percutant... Les oeufs étant l'idée la plus développée : on peut les lancer en choisissant précisement l'angle, les faire rebondir, détruire des murs friables, ramasser des bonus à notre place...

Rajoutons à ça, Yoshi qui court en permanence tout en glissant moins que Mario ne le faisait dans les épisodes précédents on peut en conclure sans trop s'avancer que la maniabilité a vraiment fait un énorme bond en avant depuis Mario World 1.



Les bonus à ramasser : fouillez les niveaux à fond !

Le premier boss : BelixO !

De la variété

En plus de la maniabilité, difficile de passer à coté de l'effort notable fait pour amener un peu de diversité dans tout ça. Tout d'abord Yoshi est désormais capable de se transformer en hélicoptère, sous-marin etc. Cette capacité n'est malheureusement pas assez développée, les passages le permettant étant assez rares. Mais à coté de ça, le déroulement des niveaux est souvent original. Ici, on aura droit à une descente effrenée sur des pistes de ski, là on sera poursuivi par un énorme ennemi... Rien de réellement nouveau mais tout est assemblé avec talent repoussant toujours un peu plus loin la lassitude du joueur même après avoir enchainé bon nombre de niveaux.

Et de la planque vicieuse

Enfin, Yoshi's Island reprend les petits secrets de Mario World 1 en améliorant l'idée. Ainsi à chaque niveau on se retrouve avec 30 étoiles, 20 pièces et 5 fleurs à ramasser. Le tout étant bien entendu particulièrement bien caché en général. De plus, on a également droit à un niveau bonus par monde. Ainsi, même si en nombre de niveaux on pourrait conclure que ce jeu est plus court que les précédents avec ses 6 mondes de 9 tableaux, il n'est rien d'autre qu'un véritable challenge pour tout ceux qui aiment finir à 100% leurs jeux.



Qui oserait dire que les couleurs sont mal choisies ?

Un boss un peu particulier
En résumé, ce jeu est incontournable. Essayez-le un point c'est tout !

Note : 18/20
Réagir sur le forum 



Article rédigé par Shinobi le 28/04/2006
2001-2018 Planet Emulation