Shining Force Gaiden : Final Conflict

(1/1)
Ecran titre

            Nom :
Shining Force Final Conflict
            Editeur :
Sega-Sonic
            Console :
Game Gear
            Année :
1995
            Genre :
Tactical RPG









L'action se situe soit pendant, soit peu de temps après Shining Force Gaiden : Max, le héros du premier Shining Force, accompagné du robot Adam, affrontent Mishaela, qui a de nouveau levé une armée de démons dans le but de ramener Darksol à la vie. Durant ce combat, Adam est sévèrement endommagé et Max disparait. Ian, un jeune combattant au passé obscur, prend donc la tête d'une équipe de guerriers pour retrouver Max et empêcher Mishaela de mener à bien son plan diabolique...

  
Voici donc le cinquième épisode de la grande saga des Shining Force, et déjà le troisième de la Game Gear. Alors bon, pour commencer, je vous le dis tout de go, il n'y a absolument aucune nouvauté dans ce nouvel épisode. Le système de jeu ne change pas d'un iota, et comme dans tous les épisodes Game Gear il n'y a pas de phases d'exploration des villages, mais seulement un magasin et votre QG. Pas de nouvelles armes ni de nouvelles magies, ni même de nouveaux ennemis. De plus, certaines améliorations apportées par Shining Force 2, comme la possibilité de voir dans quelle mesure une l'arme que vous voulez acheter améliore vos performances, n'ont pas été reprises ici. Mais alors, bon sang de bonsoir, pourquoi donc un nouvel épisode s'il n'apporte rien ?


D'abord,  parce qu'un nouveau Shining Force vaut toujours la peine d'être joué. Ensuite, parce que si, effectivement ce volet n'apporte rien de neuf, il est malgré tout extrêmement intéressant. D'une part, le jeu est magnifique. Rien à voir avec les précédents épisodes ; les phases de dialogue ne cassent pas des briques, mais pour le reste, rien à redire : le chara design est très réussi, et les phases de combat sont de toute bôôté. Les décors, en particulier, sont d'une finesse incroyable et regorgent de couleurs, le tout dans une parfaite harmonie. Malheureusement l'animation en pâtit quelque peu, mais ça ne nuit pas au plaisir du jeu.
Les thèmes musicaux sont directement repris de Shining Force 2, et si on n'échappe pas à quelques fausses notes, l'ensemble est plus qu'audible. Par contre les bruitages ne m'ont laissé absolument aucun souvenir.


Mais bien plus que l'aspect technique, c'est son scénario qui fait tout l'intérêt de Final Conflict : l'histoire reprend plusieurs éléments des épisodes Megadrive en un tout cohérent qui aide même à la compréhension des volets précédents, Shining in the Darkness compris. On retrouve ainsi des objets, des lieux et des personnages rencontrés dans les autres épisodes de la saga, en particulier dans Shining Force 2.
De plus, des leçons semblent avoir été tirées des épisodes précédents : malgré le relatif manque de combats (22 seulement), les personnages évoluent rapidement, très rapidement même, et grâce à de petites trouvailles scénaristiques, les magiciens ne restent plus à la traîne comme à l'accoutumée. Les sorts puissants arrivent plus tôt, et ce n'est pas du luxe, car les derniers combats sont plutôt ardus.
Enfin, les arènes sont pile à la bonne taille, ni trop petites (trop bourrin), ni trop vastes (trop long), et les ennemis n'hésitent pas à s'attaquer aux plus faibles de vos hommes. Cela rend les combats dynamiques et très intéressants.


Mais une Game Gear reste une Game Gear, et cela induit des limitations : toujours pas de phases d'exploration, très peu d'armes et d'objets magiques, et peu de personnages disponibles (malgré la présence de 2 combattants cachés). Difficile dans ces conditions de revenir au jeu une fois celui-ci terminé. Qu'importe, la durée de vie est déjà conséquente, et le plaisir, bien réel.
La saga continue, et de bien belle manière !

NB : le jeu n'a jamais été importé ni traduit officiellement à l'époque, mais un patch de traduction est disponible sur Shining Force Central.

Note : 17/20
Article rédigé par Shenron le 29/12/2005
2001-2018 Planet Emulation