Saboteur! - Saboteur II : The Avenging Angel.

(2/2)
  • Nom : Saboteur II - The Avenging Angel
  • Developpeur : Durell
  • Editeurs : Durell - Elite - Encore
  • Plateformes : C64-CPC-ZX Spectrum
  • Année : 1987
  • Genre : Infiltration ancestrale

Le jeu

20 ans cette année... Je vous passerai la chanson qui parle d'un temps gna gna gna peuvent pas connaître. Enfin, 20 ans quand même.

Enfin, bref, toujours est-il que deux ans plus tard, Durell remet le couvert... With a vengeance ! (Tiens? Encore un mot français pour définir un concept pas très recommandable).

Vous incarnez cette fois la soeur du saboteur du précédent épisode. Oui, LA SOEUR. Durell n'a pas attendu Lara Croft pour créer une héroïne de jeu vidéo qui en a (des tripes).

Le frérot ayant été mortellement blessé, la saboteuse va prendre sa mission très à coeur.

Côté scénar : les rebelles, ayant découvert que les données présentes sur la disquette contenaient des informations sur les stocks de missiles du dictateur, envoient la soeurette récupérer une bande perforée (si, si !! retour vers le futur...) pour déclencher le lancement des missiles sur une trajectoire modifiée.

Progression scénaristique oblige, le bâtiment est maintenant gardé par des androïdes et des pumas : exit les humains et les clébards, ils ont pas fait du bon boulot de toute façon.

Le repère des affreux se situe désormais sur le sommet d'une colline, pour en faciliter l'accès. Qu'à cela ne tienne, la saboteuse arrivera par les airs.


Le deltaplane, ca le fait plus que le Zodiac je trouve.
(Version C64)

Et oui, la p'tite soeur elle rigole pas. Je dirai même qu'elle lui fout la pâtée, au grand frère. (J'en ai une comme ça, je peux vous dire à quel point c'est pénible).

Par exemple, elle ne nous fait plus les sauts de crapaud tétanique de Saboteur !, non m'sieu dames, un peu de grâce féminine, beaucoup de cours de gym et voilà ! Nous avons droit à un beau saut périlleux à la place :


(ZX Spectrum)

Et le style n'est qu'une des améliorations disponibles dans Saboteur 2. Passons en revue celles qui concernent ...

LE GAMEPLAY

La Castagne

Côté jouabilité, si le jeu est quand même bien la suite du premier, celle-ci a été revu à la hausse. La saboteuse a dû se chamailler sec avec son frère durant leur tendre enfance et en garder un enseignement, parce qu'au niveau coups, c'est nettement plus varié.


La panoplie des coups disponibles a été étendue.
(Version CPC)

On notera tout particulièrement l'apparition du coup bas (dans tous les sens du terme. Avec mon cousin, on l'appelait «le coup de la peau de vache», à propos, je vous ai déjà parlé de mon cousin ?). Celui-ci permet de frapper les pumas. Autant dans le chapitre d'avant c'était la galère pour fumer du clebs, autant la saboteuse calme direct les quadrupèdes. En fait, contrairement à son aîné (ou son cadet d'ailleurs, on n'en sait fichtrement rien) elle n'a aucune affinité avec la SPA. Le manuel du premier spécifiait sur la grille des points obtenu que "tuer un chien rapportait 0, alors pourquoi le faire ?" Dans saboteur 2, toucher un puma rapporte 20$, le tuer rapporte 100$.


Les seuls pumas que la Saboteuse supporte, c'est les grolles. Et encore, noires.
(Version ZX Spectrum)

Le Level Design

La baston n'est pas le seul aspect du jeu qui ait été upgradé. Dans Saboteur! le niveau s'étalait sur environ 120 écrans. Dans Saboteur 2, y'en a 700. Donc, en toute logique, c'est plus grand, beaucoup plus grand, donc on a bien plus de temps que précédemment.

Enfin, dans la notice, on nous explique que la disquette volée auparavant contenait également un plan de l'entrepôt de missiles :


Le plan inclus dans le manuel. Certes, c'est pas détaillé et mal dessiné, mais c'est mieux que rien.

 


Oaahaahaaooh en apesanteuuuuuur... Pourvu que les secondes soient des heures, avec Saboteur.
(version C64)

L' I.A.

Côté IA, les choses ont un petit peu changé. Les androïdes font maintenant des rondes. Ca devient plus dur de passer inaperçu. Comme dans la dernière fois, quand les gardes vous voient, ils vous attaquent, mais maintenant, ils ont l'idée de vous suivre d'un écran à l'autre. Cela dit ils sont moins rapides que les pumas et vous. On peut donc les semer. Mais quand vous vous battez avec eux, il ne se contentent plus de rester bêtement devant vous : les vilains bougent pendant le combat... Pour couronner le tout un seul coup ne suffit plus à s'en débarrasser.

Les Objets

Une autre amélioration concerne les objets présents dans le niveau. Plutôt que de les trouver un par un comme dans Saboteur!, les objets sont maintenants regroupés dans des caisses. A chaque appui sur le bouton "feu" la saboteuse ramasse/échange le contenu (toujours un seul objet à la fois) et passe à l'item suivant :


La mention "Stash Searched" m'indique que j'ai parcouru tous les objets de la caisse.
J'y ai d'ailleurs trouvé mon deuxième morceau de bande perforée.
(Version CPC)

Les Niveaux

Mis à part sur C64 où l'on peut choisir le niveau au départ, il faudra d'abord finir une mission avant d'accéder à un niveau supérieur. En cas de succès, un code vous est donné pour débloquer la suite. Un bon moyen d'augmenter la durée de vie.

Comme de bien entendu, plus on avance dans les missions, plus il y a d'objectifs et moins il y a de temps :


La première mission...


...et la dernière.
(Version C64)

Ainsi pour réussir la première mission, il suffira de buter un maximum (qui peut être zéro) de gardes et de vous échapper de l'entrepôt.


Ah là là... Une donzelle vêtue de noir, chevauchant une grosse cylindrée!!!
LE rêve de tout vrai mec qui se respecte, juste après une soirée en marcel, avachi sur le canapé devant un match de foot avec de la bière.
(Version CPC)

Après, c'est plus chaud. Par exemple, lors de la dernière mission, vous devrez :

  • Chopper les 14 morceaux de la bande perforée éparpillés un peu partout,
  • détourner le missile en introduisant la carte perforée (complète) dans le lecteur,
  • désactiver la barrière électrique qui bloque la sortie
  • et se barrer,
  • le tout en moins de temps qu'il n'en faut pour écrire cet article.

Y'a-t-il un vrai joueur dans la salle ?

La Musique

Dernier point, non negligeable, la musique pendant le jeu... Un bon rythme et une mélodie qui restent en tête. Elle fait partie des morceaux qui perdurent dans ma mémoire, et dans celle des autres : des réarrangements modernes ont été faits (sur PC mais aussi sur ST) et valent le détour. Allez donc faire un tour du côté des médias (un peu plus bas) pour écouter les V.O. et les remakes.

Les differentes versions

Le comparatif des versions qui a été fait sur la page précédente est toujours valable pour Saboteur 2. La version CPC est la plus jolie mais se traîne, la version ZX fait mal aux oreilles, et la version C64 a un son cristallin et est rapide mais elle est aussi un peu moins belle que les autres.


Les colorieurs de la Saboteuse sur C64 ont un peu dépassé...

...contrairement à la version ZX...

...et à la version CPC, où ils se sont appliqués.

Pas de version C-16 (ouf !) mais il est à noter qu'une version PC d'époque est sortie... Nous sommes sur un site d'émulation alors nous n'en parlerons que brièvement : plus moche que les versions 8 bits et difficile à faire tourner sous XP (dosbox mon ami). D'autres questions ?

Pour illustrer tout cela, vous trouverez ci-après: des vidéos, des bandes sons et des captures d'écran.

 

POUR CEUX QUI NE SONT PAS DES WARRIORS

Ci-dessous la liste des codes d'accès aux niveaux. Afin de ne pas gâcher le plaisir des gros bills du jeu vidéo, elle ne sera visible qu'en surlignant le contenu du cadre ci-dessous.

2. JONIN 3. KIME 4. KUJI KIRI 5. SAI MENJITSU 6. GENIN 7. MILU KATA 8. DIM MAK 9. SATORI

Vous pouvez également consulter la très bonne carte réalisée par Pavero du site Zx Spectrum Games.

LE paradoxe

Dans Saboteur! il faut voler une disquette. Dans Saboteur II on chaparde également des données. Et pourtant, Durell n'a pas hésité à lancer un appel à témoins dans le deuxième opus...


Dernier paragraphe du manuel


Message sur la version cassette CPC au chargement.

Faites ce que je dis, faites pas ce que je fait. Blague à part, on peut comprendre qu'une petite boîte qui s'investit dans un jeu n'aie pas envie de se le faire piller. De là à encourager la délation... ça se discute.

Enfin, c'est la vie loi. Pour les petits malins qui voudraient se faire à peu près 150€, comme je l'ai dit au début de l'article, Durell a cédé ses droits à Elite Systems. De toute façon, faut pas rêver, si tous les sites webs qui proposent Saboteur II aujourd'hui devaient se taper un procès, faudrait que les facs de droit nous pondent vachement d'avocats d'un seul coup !

Et puis, imaginez le gars qui a eu 20 ans de taule pour avoir copié Saboteur II. Il sort de prison et s'achète un PC avec Splinter Cell Double Agent. Vous vous représentez le choc psychologique au niveau de l'évolution des jeux vidéos ??? La 3D, le son numérique, les écrans plats HD, les scénarii... C'est pas humain !

Faut pas balancer, c'est mal.

CONCLUSION

Saboteur II est celui des deux que je préfère (Que voulez vous ? je suis un homme à femmes). Forcément, tous les concepts du premier sont là, revus et corrigés. Toutefois, malgré les améliorations, il n'a pas eu le même succès que son aîné. Peut-être était-il trop complexe pour l'époque ?

En plus, la même année, Metal Gear sortait sur MSX. Même si on ne peut décemment pas les comparer (surtout en termes de jeu), ce dernier est de bien meilleure facture d'un point de vue réalisation. Le gameplay est aussi un peu plus accessible du fait des explications in game.

En tout cas, l'infiltration était devenue un type de jeu à part entière. Bon, sur ce, je m'en vais tenter de finir pour la première fois la 9eme mission, ca va faire bien 17 ans que j'essaye...


<ding !>

"-QUATRE A LA SUITE ! Quel talent ! Ah là là, encore une finale monumentale ce soir devant des millions de téléspectateurs. Mais regardons tout de suite, avec notre partenaire PlanetEmulation, ce que vous avez gagné..."

Saboteur ! sur C-16
Le programme pour C-16 et Plus4 au format .prg
Saboteur ! et Saboteur II sur CPC.
Cette version contenant les deux jeux a été réalisée par votre serviteur. Merci à Devilmarkus pour le coup de main avec la protection...
Attention je n'ai jamais trouvé de version de Saboteur II qui fonctionne avec Caprice32. Utilisez Winape.
Saboteur ! sur ZXSpecturm.
Ayant eu beaucoup de mal à faire tourner les versions ZX de Saboteur ! présentes sur planetemu, je vous ai fait un 'memorysnap' au format z80 pris en compte par les bons émulateurs (comme Speccy) de cette machine.
Saboteur II sur ZXSpectrum.
Selon le même principe que ci-dessus, le snapshot mémoire de Saboteur II.
Saboteur ! sur C64
Saboteur II sur C64

Cliquez sur l'image correspondante pour obtenir la rom.

 

Jouer en ligne à Saboteur ! sur ZX Spectrum
Jouer en ligne à Saboteur ! sur CPC
Jouer en ligne à Saboteur ! sur C64
Jouer en ligne à Saboteur 2 sur ZX Spectrum
Jouer en ligne à Saboteur 2 sur CPC
Jouer en ligne à Saboteur 2 sur C64
Cliquez sur la machine de votre choix pour lancer un émulateur.
Une fois lancé, cliquez sur l'émulateur pour activer le contrôle.
(machine JAVA obligatoire pour executer l'applet)

"C'est sur ce fantastique moment de télévision que s'achève cette émission. Et vous aussi, de chez vous, vous pouvez jouer avec nous sur le forum. A très bientôt dans un nouveau Questions Pour un Espion !"

Cet article utilise FlashMediaPlayer 3.5 et les émualteurs Jasper, JEMU(modifié par Devilmarkus) et JaC64.
Remerciements : Piou pour son incroyable patience et pour son aide, Dex pour sa relecture intégrale, Shenron & Zapier pour leur assistance sans faille et mon cousin pour m'avoir fait découvrir ce jeu.

 

 

Article rédigé par Marskilla le 28/04/2013
2001-2020 Planet Emulation