League Bowling

(1/1)
Ecran titre
  • Nom : League Bowling
  • Editeur : SNK
  • Console : Neo Geo
  • Année : 1990
  • Genre : Bowling, duh !
Ah, le bowling. Les chaussures moites qui ne sont jamais vraiment à votre taille, le bruit des quilles heurtées par votre boule, le gros connard de la piste d'à côté qui vous pique systématiquement votre boule fétiche, les explosions de joie lors des rares strikes et les moments de mauvaise foi éhontée quand on rate on coup (avec à la première place des excuses minables qu'on utilise tous la piste qui penche d'un côté ou pire, qui est bombée)... Impossible de reproduire tout ça dans un jeu video. Mais quitte à essayer, autant que ce soit sur la rolls de consoles, non ?

Vous ricanez ? Vous avez tort. En 1990, année de la sortie du jeu, point de Kof, de Samurai Shodown ou de Fatal Fury. Les titres phares s'appellent Magician Lord ou NAM 1975, et donc non, League Bowling d'une part ne fait pas tâche et d'autre part contribue à établir une logithèque variée. Pour l'instant.

 Choisissez votre boule, et en piste !
Pour faire un strike, c'est simple :
tirez tout droit et très fort.

League Bowling offre trois modes de jeu :
  • Regulation : classique, faites le plus de points possible.
  • Flash : en cas de strike ou de spare, les points obtenus dépendent d'une échelle qui fluctue. A vous de tirer au bon moment.
  • Strike 90 : les strikes valent 90 points.
Honnêtement, ces trois modes n'apportent pas grand chose, le mode Regular aurait largement suffi. Après avoir choisi entre un joueur gaucher ou droitier et le poids de votre boule, vous voila sur la piste. Vous choisissez la position du joueur, la direction et la puissance de votre tir, et il ne reste plus qu'à observer et espérer un strike. Ben oui, c'est un jeu de bowling, vous vous attendiez à quoi ?

Comme on est sur Neo Geo, le jeu joue la carte de l'esbroufe à fond, et l'écran-titre, qui dégueule de couleurs flashy, donne le ton. Les expressions que le personnage affiche selon les circonstances sont bien marrantes, et la bande son a la pêche ; ce n'est pas ce que la Neo Geo a fait de mieux, mais c'est quand même pas mal, et de toute façon on n'en demandait pas plus.
Evidemment, comme tous les jeux de sport, et comme le bowling dans la réalité, c'est à plusieurs qu'on s'amuse le plus. Et si le jeu est plaisant seul, c'est bien mieux à 2, voire à 4.

Wouhouh, jamais je ne ferai un score pareil en vrai !  A droite, ça sent le strike !

Malheureusement, aussi réussi qu'il soit, l'intérêt de ce jeu est limité par son principe même ; tout ceci est quand même extrêmement répétitif ; mettre une piécette de temps à autres dans la borne, oui, mais ça m'aurait fait mal de claquer 750 balles dans la cartouche.
Mais pour les agoraphobes et autres phobiques des germes (rendez-vous compte, toutes ces personnes qui ont touché cette boule avant vous !), ou même ceux qui n'ont pas d'amis, c'est une bonne alternative au bowling en vrai.

 

Note : 14/20



Article rédigé par Shenron le 13/03/2007
2001-2017 Planet Emulation