Histoire de la Jaguar

(1/1)
Nom
Atari Jaguar

Constructeur
Atari

Date de sortie
1993

En 1993, Atari lance la première console de jeux vidéos 64 bits : La Jaguar. Vous vous rendez bien compte que cette console était un monstre pour l'époque. La Super Nintendo, la Megadrive et les autres consoles 16bits étaient littéralement surclassées par les qualités graphiques et sonores de la Jaguar.

La Jaguar accepte des extensions très intéressantes telles que le casque virtuel ou le lecteur CD-Rom (compatible CD audio). Le processeur graphique (Tom) propose la gestion des polygones en 3D, des effets vidéos (Light-sourcing, transparences, zoom,..), le contrôle des sprites, etc.. Autre plus: le son est de qualité CD.

Finalement, la Jaguar est vraiment un excellente console de jeux au niveau hardware. Mais, cela est bien connu, le succès d'une console est basé sur ses jeux... Malheureusement, la Jaguar ne reçut aucun support des éditeurs Américains et Européens car le kit de développement proposé par Atari était tellement nul qu'il était très difficile de programmer cette petite merveille ! De plus, sa sortie fut très discrète à cause d'un mauvais marketing...

La console ne fut remarquée qu'un an après sa sortie mais cette année là sortit la Saturn de Sega et l'année suivante la Playstation de Sony... Voilà comment on oublia si rapidement cette fameuse 64bits.

Fiche Technique
Processeur - 68000 à 13,3Mhz
Mémoire - 2 Mo RAM (mémoire vive). - 256 Ko (mémoire morte) + cartouches contenant jusqu'au 6 Mo.
Graphismes - Affichage jusqu'en 24bits, 16 millions de couleurs.
- Résolutions jusqu'à 800 points par ligne.
- Support du Z-Buffer et du lissage de Gouraud.
- Effets graphiques: Transparences, rotations, zoom, morphing entre objets, Light-sourcing, distortions,etc..
Son - Son de qualité CD.
Poids - ?

Un gros merci à Caes pour la rédaction de cet article.

Article rédigé par Reeko le 22/12/2005
2001-2017 Planet Emulation