Histoire de la Colecovision

(1/1)


Nom
Colecovision

Constructeur
Coleco

Date de sortie
1er juin 1982

En 1983, c'est à la société Coleco (COnnecticut LEather COmpany) de sortir sa petite console de salon. Jusqu'à cette date, la société avait été la première à commercialiser un jeu sous circuit imprimé (Telstar Arcade en 1976, un jeu ressemblant au mythique PONG) qui, après avoir connu un grand succès, s'est diversifié en différents modèles. Malheureusement, tout ce qui marche est copié, ainsi à cause de la rude concurrence, Coleco connut de fort déficits et dû se renouveler. C'est ainsi qu'est née la Colecovision

La Colecovision, lancée en 1982 sur le marché, connut un succès immédiat notamment grâce au jeu Donkey Kong vendu avec. En effet, un accord avec Nintendo s'était fait une année auparavant. Si la console a réussi, c'est aussi grâce à ses capacités graphiques qui pouvait reproduire les jeux d'arcade d'antan. Ainsi, de nombreux hits y ont vu le jour dessus: Donkey Kong, Gorf, Jumpman Junior, Lady Bug, Looping, Rocky, Schroumpfs, Space Fury et bien d'autres. La ludothèque était énorme. En effet, tous les jeux Atari 2600 étaient compatibles avec la Colecovision grâce à un module qui leur a apporté moult problèmes judiciaires.

De nombreux accessoires, jusque-là rarissimes, y ont été rajoutés. Ainsi, un volant nommé "Module Turbo" permettait de jouer avec précision aux jeux de course tandis que les jeux de boxe bénéficiaient d'un controleur bien spécifique : le "Supercontroller"

Tout cela contribua au succès de la console (6 millions de consoles vendues en deux ans), succès stoppé prématurément par un crash en 1984 qui les obligea à se retirer du marché en milieu d'année 84.

Fiche Technique
Processeur - Z80a
Mémoire - Mémoire principale : 8Ko
- Mémoire vidéo : 16Ko
Graphismes - Résolution d'affichage : 256x192
 
Article rédigé par MrBean le 09/01/2005
2001-2018 Planet Emulation