Histoire de l'Atari 2600

(1/1)
Nom
Atari 2600 (VCS)

Constructeur
Atari

Date de sortie
1977

En 1976, Fairchild Camera et Instrument sortirent le Channel F system, première console de salon munie d'un support cartouche. Un an plus tard, suivit la Studio II (créée par RCA), 2ème console de salon de l'histoire... Et enfin, au mois d'Octobre 1977, Atari sortit l'Atari VCS (Video Computer System) avec 9 jeux disponibles.

L'Atari VCS fut renommée quelques temps plus tard Atari 2600 et domina le marché des consoles pendant plusieurs années, jusqu'au début des années 80 (82-83). Durant ces années, l'Atari 2600 eût plusieurs concurrents de taille, après le Channel F et le Studio II : L'Intellivision, l'Odyssey² et la Colecovision. Mais elle resta dominatrice du marché grâce à une floppée d'excellents jeux comme Space Invaders (version home), Adventure, Asteroids (version home) mais aussi Dragster, Fishing Derby, Checkers et Boxing. Ces 4 derniers jeux furent développés par le premier développeur tiers de l'histoire des consoles de jeux vidéo : Activision. Atari se battit pendant 2 ans (depuis la création d'Activision en 1980) pour ne pas laisser les développeurs tiers produire des cartouches pour l'Atari 2600.

Finalement, ils acceptèrent et, en 1982, plus d'une dizaine de développeurs tiers sortirent des jeux sur la console. Financièrement Atari en sortit avec des bénéfices mais ludiquement, ce fut un désastre... Bien qu'il y eût toujours des titres de qualité, un grand nombre de daubes (lol) sortirent sur l'Atari VCS...

En 1983, de plus en plus de compagnies produirent des jeux et accessoires; et ce qui devait arriver arriva : Il y eût trop de produits pour la demande et de nombreux développeurs fermèrent leurs portes. Ce fût un crash pour le monde des jeux vidéo. En 1984, le prix de l'Atari 2600 chuta et ne valait même plus le tiers du prix initial. Les années 1984 et 1985 furent vraiment pauvre en ce qui concerne les jeux vidéo et seulement quelques jeux sortirent, dont Cosmic Commuter et Ghostbusters. Malgré tout, la console se vendait encore bien car elle était devenue très bon marché et possèdait une énorme ludothèque.

En 1986 sortit la NES de chez Nintendo, qui eût un énorme succès. Atari décida alors de sortir l'Atari 2600 Jr., une Atari 2600 re-designée. En 1987 et 1988, d'excellents jeux sortirent comme par exemple Jr. Pac-Ma, Donkey Kong, Q*Bert, Secret Quest, etc.. On crut alors que la console ne s'éteindrait pas encore ! Alors que l'Atari 5200 était sortie en 1982 pour combattre la Colecovision et l'Atari 7800 en 1986 pour combattre la NES... Finalement, la console mourrut en 1989, une dizaine d'années après sa sortie. Jamais avant cela une console n'avait vécu aussi longtemps...


Atari 2600 Jr.

Fiche Technique
Processeur - 6507 à 1.19 MHz (clône du 6502).
Mémoire - Mémoire vive (RAM): 128 octets.
- Mémoire morte (ROM): 4 Ko maximum, cartouches.
Graphismes - Jusqu'à 128 couleurs.
Son - Deux voies, mono.
Poids - 1,375 g.

Un gros merci à Caes pour la rédaction de cet article.
Article rédigé par MrBean le 30/11/2006
2001-2018 Planet Emulation