G.I. Joe 2 : The Atlantis Factor

(1/1)

 

 

Titre : G.I. Joe : The Atlantis Factor
Console : Nes
Année : 1992
Genre : Action
Editeur : Capcom

 

Surfant sur la vague du premier opus, les studios Capcom, qui entre temps ont racheté les droits du titre, nous livrent encore une fois une petite perle d'action, dans laquelle on se rend vite compte du style retravaillé avec tout le savoir-faire désormais légendaire du studio nippon. Une suite où nous aurons tout le plaisir de retrouver nos G.I.'s préférés dans une nouvelle lutte contre l'infâme Cobra, qui revient sur le devant de la scène avec de tout nouveaux desseins, une nouvelle armée et une rage qui s'est vue décuplée contre l'unité Joe depuis sa cuisante défaite.

 

Hawk... a la tête des G.I. Joe

Duke, l'incroyable soldat d'élite

L'homme-poisson de l'équipe

 

On retrouve donc notre petite clique dans une suite qui l'opposera de nouveau aux forces armées du Commandant Cobra, laissé pour mort par le Général Hawk dans sa dernière odyssée, il y a de cela un an maintenant, en plein cœur d'une île perdue de l'Atlantique. Il se trouve que cette même île n'est ni plus ni moins que l'un des derniers vestige d'Atlantis, la mythique cité perdue. Les derniers survivants de l'armée démantelée de Cobra restés sur l'île, réussirent à trouver une puissante source d'énergie au cœur même de l'île, et ils l'utilisèrent afin de faire revivre les restes de leur commandant. De ce fait, Cobra s'en releva, plus puissant que jamais, et surtout avec une haine jamais vue contre Hawk et ses congénères.

Il ne pense désormais qu'à une seule chose : se venger. Sa base fut reconstruite par sa nouvelle armée, et plus fortifiée que jamais. Et déjà, l'ennemi de toujours de la liberté échafaude un nouveau plan pour dominer le monde, et il compte bien se servir de cette nouvelle source de pouvoir qu'est Atlantis, pour mener à bien ses noirs projets. Vous vous retrouvez devant le Général Stalker, qui vous explique en urgence la situation. Il vous explique que vous devrez infiltrer l'île d'Atlantis, localiser la base secrète de Cobra et la détruire. Cela ne sera bien sûr pas de tout repos, mais plusieurs membres de l'unité sont déjà sur place pour les premiers repérages. Il vous faudra les trouver, afin qu'ils puissent vous prêter main forte lors de votre assaut sur Cobra et sa source d'énergie. Courage, Général Hawk ! Et yaaaahoooo !!

 

Vif comme l'éclair

Même les G.I.'s ont leur Ninja Gaiden

Le costaud du groupe (même qu'y tape fort !)

 

Cette suite va donc reprendre les grandes lignes du premier volet. Avec cependant quelques changements. Là où dès le début on avait tout le loisir de choisir parmi tous les personnages disponibles, on va devoir commencer avec seulement le Général Hawk. Les autres membres de l'équipe étant disséminés ça et la tout autour de l'île, il va falloir aller les secourir, une certaine manière de débloquer de nouveaux personnages. On va retrouver certains héros du premier opus, comme bien sur Hawk, Duke, ou encore Snake Eyes le Ninja Gaiden version Joe, mais de nouveaux protagonistes viendront se joindre a la fête. On trouvera parmi eux Wet Suit, Storm Shadow ainsi que Road Block. Avec cette fois, de réelles compétences propres à chacun qu'il sera bon de savoir maîtriser et utiliser au moment le plus opportun, avec par exemple Wet Suit, l'homme-poisson de l'équipe, qui aura la faculté de pouvoir explorer les parties aquatiques des niveaux, là où les autres membres ne se contenteront que de flotter à leur surface.

Au début de la partie, vous ne débuterez donc qu'avec Hawk. Mais au fur et à mesure que vous trouverez vos alliés, le choix vous sera donné pour les prochaines missions de composer votre équipe de trois personnages. À vous alors d'y inclure vos G.I.'s préférés, en prenant également en compte le niveau du soldat. Chaque personnage débute au niveau un, ce qui lui confère la force de frappe de base, ainsi que le tir simple à l'arme. Lorsque vous éliminerez vos ennemis, vous aurez l'occasion de voir que certains d'entre eux laissent derrière eux des objets. Soit des munitions, un peu de vie, ou encore des "Pow". C'est ce genre d'objet qu'il vous faudra récupérer pour pouvoir passer au niveau suivant avec l'arme sélectionnée, elle-même indiquée au bas de l'écran, avec quatre petites barres. Cela veut dire qu'il vous faut collecter quatre "Pow" pour passer au niveau supérieur. Le niveau maximum est le niveau quatre. À noter que cette suite bénéficie d'un choix bien plus conséquent au niveau du nombre d'armes proposé que dans le premier. Vous avez le choix entre bien sûr vos poings, votre arme d'assaut, mais encore un laser, un lance-roquettes... encore faudra-t-il trouver toutes les armes !

 

Mouarf où j'ai bien pu mettre ma boussole...

Qu'il est bon de prendre l'air pur

Mieux vaut ne pas se perdre

 

L'autre différence qui va également caractériser cette suite par rapport au premier du nom, c'est cette tendance à aller à la chasse aux informations durant toute la partie. En effet, le joueur sera ici entièrement libre d'aller où bon lui semble, d'aller dans le niveau qu'il désire, suivant la carte de l'île bien entendu, qui proposera un certain nombre de directions, laissant au joueur le choix de bouger selon son bon plaisir. D'une manière générale, tous les niveaux devront être accomplis et tous vos membres de l'équipe devront être retrouvés avant de pouvoir attaquer la forteresse de Cobra. Il est ensuite des niveaux plus simples que d'autres... avec leur lot de mini-boss, des ennemis plus ou moins résistants, qui seront également plus difficiles à vaincre si vos G.I.'s n'ont qu'un faible niveau pour se défendre.

Les niveaux avancés du jeu contiennent bien évidemment leur lot d'objets en tout genre, mais la progression se fera de façon bien moins évidente si vos soldats trainent la patte pour avancer. Si votre barre de vie tombe a zéro, le soldat avec lequel vous étiez en train de jouer est éliminé, et à vous de choisir le prochain pour le remplacer. Il existe cependant une manière de récupérer un personnage tombé au combat. Là encore, la chasse aux informations prend forme. Entre deux niveaux, va alors débuter une petite cut-scène dans laquelle le scénario va se développer. Scénario où vont apparaître un certain nombre de personnages secondaires, membres ou pas de votre unité, mais qui tenteront de vous aider à leur manière, dont l'un pourra faire revenir un mort sur le devant de la scène.

 

Un méchant...

Un autre méchant... rose

 

Si son petit frère souffrait principalement du manque de relation entre la série et son adaptation vidéoludique, ce défaut est désormais gommé pour de bon dans sa suite ! L'univers de G.I. Joe est beaucoup plus affirmé ici, surtout dans ses graphismes, qui se révèleront bien plus réussis que dans le premier. Même si ces derniers restent pas si mal, cette suite a pu jouir du savoir faire des studios Capcom, et la différence se fait très rapidement sentir, et ce dès l'introduction, où l'implication du joueur se veut bien plus prononcée que dans le premier opus, et il est vrai que l'on se contente de prendre l'histoire comme elle vient et d'enchainer les niveaux.

Quelque part, cette suite reprend en fait les principales carences techniques dont souffre son prédécesseur et les améliore. De ce fait, on trouve des graphismes bien plus détaillés, avec une utilisation des couleurs bien plus optimale que ce qu'on a pu voir dans le G.I. Joe primo, avec une profondeur des décors qu'il n'existait pas avant. Certains niveaux sont carrément très beaux... comme par exemple celui de la montagne, qui se veut relativement simple, mais réussi dans son ensemble. Quant à la bande sonore, la barre est placée très haut pour elle aussi, et les capacités de la Nes sont plus exploitées, et elle se charge de maintenir le joueur dans un climat constant d'action, avec des musiques franchement agréables à écouter.

 

Moi Destro, toi Hawk...

 

LES NOTES :

- les graphismes : 16/20
Des décors qui ont bénéficié de l'expérience de Capcom, qui non seulement nous ont pondus ici des graphismes bien plus élaborés que ceux du premier, mais également en nous livrant sur une Nes alors en forme des niveaux bien colorés, qui se rapprochent très sensiblement de l'univers de la série, avec notamment la qualité de ses sprites, qui fait que cette fois-ci, on incarne vraiment les mecs du G.I. Joe.

- la bande son : 16/20
Là aussi, des musiques à la qualité revue à la hausse, ce qui ne sera pas pour nous déplaire. Non pas que celles du premier étaient nulles, car ce premier titre était déjà pourvu de bonnes musiques d'action. Eh bien là, on en a des encore mieux, et ça c'est que du bonheur. Une Nes très en forme pour nous prouver une fois de plus qu'en matière de thèmes musicaux, la 8-bits de Nintendo a largement de la ressource.

- durée de vie : 15/20
Si ce titre se distingue de par de meilleurs graphismes ainsi que de meilleures musiques, ces deux derniers atouts ont alors étés échangés contre la difficulté. On ne retrouvera plus ici ces situations critiques dans laquelle les hommes de Cobra avaient pu nous mettre dans le premier volet. Ici, les niveaux sont un peu plus nombreux, mais aussi un peu plus courts, avec une variété d'ennemis moins affirmée que dans le premier. Sans être non plus un jeu facile, car ses boss nous réserveront plus d'une surprise, sa difficulté se voit donc un poil diminuée comparée a celle de son petit frère. Mais vraiment un tout petit peu... l'action reste présente du début à la fin, avec son lot d'ennemis qui courent partout à l'écran et ses tourelles qui ne cesseront de vous tirer dessus dans l'espoir de vous faire rater votre saut.

- maniabilité : 16/20
Là encore, la maniabilité du sprite est passée entre les mains expertes des programmeurs de Capcom. Cela se traduit par une rapidité un poil plus prononcée, ainsi que plus de possibilités d'attaques, notamment à mains nues, et il sera désormais possible d'exécuter un coup de pied sauté, ou encore un coup de poing vers le bas. Attaques qui en plus d'agrémenter le gameplay, ont le mérite d'être particulièrement puissantes.

- au final : 16/20
Une suite globalement réussie, menée d'une main de maître par un studio différent de celui étant à l'origine du premier du nom, mais dont le talent ne fait une fois de plus aucun doute. Une suite qui réussit dignement à reprendre les carences dont souffraient son petit frère en faisant cette fois-ci bel et bien honneur a la série, dans un mélange décapant d'action sur une histoire bien sympathique. Le Général Hawk et ses acolytes peuvent désormais prendre une permission amplement méritée. Après tout, ils ont sauvé le monde, une fois de plus, hein...

- Réagir sur le forum -

Article rédigé par VinceGaiden le 03/06/2008
2001-2018 Planet Emulation