Configurer simplement SEGA Model 2 Emulator.

(1/1)

Configurer simplement SEGA Model 2 Emulator.


Tutoriel: Configurer simplement SEGA Model 2 Emulator.

S'il y a bien un domaine que SEGA a maîtrisé au-delà du possible, c’est bien le domaine de l’arcade. Plus précisément aux milieux des années 90 lorsque les cartes Model 2 ont supplantées avec leurs nouveaux polygones texturés les (déjà extraordinaires) cartes Model 1 et le fantastique Virtua Racing. En cette période SEGA a atteint un sommet dans l’estime des joueurs  avec ce bon de géant dans la 3D texturé.


Les cartes Model 2 étaient puissantes, mais c’est aussi grâce et surtout au talent des équipes AM qui ont su tirer tout le potentiel artistique et technique de tels bijoux. On faisait les cartes en fonction des jeux à cette époque. Et lorsque j’ai vu débarquer un jeu comme Daytona USA, puis SEGA Rally, il n’y a pas que moi qui me disais ça, mais alors quelle claque j’avais pris là. Les jeux de caisse 3D étaient de plus en plus en vogue et les concurrents comme Namco ont pris le train en marche avec Ridge Racer, mais déjà le trou était fait. SEGA c’était plus fort que toi.

Bref, pouvoir retrouver cette période sur mon ordinateur avec un émulateur performant et pas si compliqué à configurer est donc un réel plaisir, même si bien sûr il n’y a plus le cockpit des voitures et le retour de force du volant, bien que… Voyons cela.


BUT DE CE TUTORIEL.


Le but ici ne sera pas d’utiliser toutes les options possibles afin de maitriser la bête au maximum de ses possibilités. Non le but de ce tuto est de pouvoir utiliser un émulateur Model 2 avec un minimum de  réglages afin qu’un novice puisse l’utiliser rapidement et avec simplicité.


SEGA MODEL 2 EMULATEUR.

Est un excellent émulateur Model 2. Son installation est simple, ses configurations de base (manette, volant, etc..) sont élémentaires, et on peut même régler des options plus techniques grâce à M2 configurator.



TELECHARGER L’EMULATEUR.

Vous pouvez télécharger Model 2 Emulator ICI. Enregistrez le dans un dossier créé pour son utilisation.


 



DECOMPRESSER L’EMULATEUR.

Allez dans le dossier dans lequel vous avez enregistré l’émulateur, et décompressez l’émulateur.

Ce qui nous donne dans le dossier :


 
 

UTILISER L’EMULATEUR.

Cliquez sur emulator.exe. La fenêtre "Model 2 Emulator" va s’ouvrir. Refermez-la pour l’instant. Un dossier NVDATA  vient de se créer.



TELECHARGER LES JEUX.

Dans le dossier de l’émulateur, créez un nouveau dossier appelé ROMS (ou roms) pour y placer les jeux que vous pourrez télécharger ICI.

Attention aux problèmes de jeux Clone/Parent. Le plus simple pour éviter ces problèmes est de télécharger l’ensemble des roms contenant le nom du jeu. Exemple ci-dessous la Rom Daytona USA qui est la plus grosse en volume (14,42Mo) est la rom principale, c’est elle qui fait fonctionner les autres versions.


Attention, il ne faut pas décompresser les roms. Laissez les telles quelles dans le dossier ROMS, il n’y a rien à faire de plus.


RELANCER L’EMULATEUR.


Cliquez à nouveau sur emulator.exe, ou bien plus particulièrement sur emulator_multicpu.EXE si vous possédez un ordinateur multi cœur (sûrement la plupart d’entre vous).
La fenêtre Model 2 Emulator s’ouvre alors. Vous pouvez dès à présent jouer aux jeux Model 2 en faisant Load Rom dans le menu Emulator.

Et voilà



UN ECRAN  NOIR ?


Lorsque vous lancez un jeu, celui-ci se lance généralement en plein écran. Mais j’ai remarqué que l’on pouvait se retrouver avec un bel écran noir. Cela peut provenir du fait que vous soyez en double écran sur votre Windows ou en écran étendu. Cela gêne le fonctionnement de l’émulateur. A vous de passer en écran unique.

Dans l'émulateur, vous pouvez repasser en mode fenêtre en appuyant sur Echap de votre clavier et en plein écran avec ALT + ENTRER.



CONFIGURER VOTRE MANETTE / VOLANT.


Alors, une particularité : On ne fait pas une configuration manette de base pour tous les jeux, mais celle-ci doit se faire jeu par jeu. Cela fait un peu de travail sur le coup, mais c’est assez logique car on ne configure pas un Daytona USA avec volant, comme un Dynamite Cop avec votre manette.

Donc pour configurer un contrôle, ouvrez le jeu souhaité (Emulator  -> Load Rom), passez le jeu en mode fenêtre (Echap) si celui-ci est en plein écran pour pouvoir accéder au MENU, puis allez dans le menu GAME -> Configure Contôls.

Globalement c’est la même chose pour tous les jeux, mais pour les jeux de voitures il est possible de configurer un volant analogique par exemple, ce qui est très pratique car pour ce type de jeux la manette est à éviter.

Le mieux pour vous expliquer est de faire une comparaison. Ci-dessous le Controls configuration de Dynamite Cop, et de Daytona USA.  Vous constatez que les commandes Input sont différentes.  Dynamite Cop lui c’est du traditionnel, tandis que Daytona USA lui se voit attribuer des options Analog Joy (Volant, Accélérateur, Frein) les quatre vitesses (Shift) ou bien les vues VR. C’est donc du sur-mesure.

Info perso: Ayant rencontré quelques problèmes avec mon pédalier, j’ai pu remplacer Accelerate et Brake par les actions UP et DOWN qui ont échangés ces fonctions). Au cas où vous n’utiliseriez pas de pédalier, cela peut être utile à savoir.


Pour l’attribution des touches, rien de plus simple. Avec votre souris cliquez sur l’une des actions KEY (à droite), et attribuez l’un des boutons de votre manette (ou un Axe en analogique). Une fois l’ensemble des touches attribuées, cliquez sur CLOSE en bas (cela sauvegardera tout seul les paramètres).

Dans les cas d'un bouton:


 

Dans le cas d'un Axe analogique:

 

Concernant les jeux de tirs comme Virtua Cop ou House of the Dead, la souris remplace directement et simplement le viseur. Il y a en fait aucune configuration à faire si vous gardez le clavier comme commande.

 

JEU DE COURSE. RÉGLER LA MANETTE ANALOGIQUE.

Comme nous n’avons pas de volant forcément sous le coude sur nos PC. Il est possible de compenser par l’utilisation de la manette analogique. La direction restera un peu brusque mais tout à fait jouable.

Pour cela, cochez la case Steering et à droite double cliquez sur la partie KEY. Vous pouvez maintenant sélectionner un contrôleur (Analog Device), et l’axe X.

Pour le frein et l’accélérateur, attribuez des touches à Down et Up.



Deux choses toutefois à prendre en compte :

  • Ne pas cocher dans M2 configurator (voir utilisation plus bas) l’utilisation du Xbox 360 Pad.
  • Il y a également une certaine latence dans l’utilisation du frein et de l’accélérateur avec les actions Down et UP, rien de rédhibitoire mais je n’explique pas ce phénomène.

 

CALIBRER VOTRE ANALOGIQUE.

Il est possible avec Model2 Emulator de calibrer votre analogique. Pour cela double-cliquez dans la partie KEY du Controls configuration sur l'un des analogiques.

Appuyez sur le bouton Reset (si besoin), et pour le volant par exemple exercez une rotation gauche et droite, et cliquez sur OK. Vous déterminez ainsi la précision de la rotation. L'action s'applique également au pédalier et autres boutons analogiques. Le fait de ne pas aller jusqu'au bout peut donner plus de précision à votre action (la marge étant moins grande).

 

LE NEGCON.

Pourquoi parler ici d’un équipement aussi extravagant ? Tout simplement grâce à sa compatibilité avec Model2 Emulator qui est exemplaire et qu’il est par conséquent très utile pour les jeux de course.

Le NeGcon c’est quoi ? Conçu par Namco pour la Playstation, cette manette possède de nombreuses qualités. Son axe central qui remplace le volant parait troublant, mais il est justement d’une efficacité redoutable grâce à son amplitude et sa force de retenue progressive.


Il possède en plus d’une croix directionnelle (pratique pour y attribuer les vitesses), deux boutons standard, mais surtout 4 boutons analogiques (2 rouges en face et 2 gris sur les côtés) ce qui permet de gérer en analogique le frein et l’accélérateur.

Je m’en sers beaucoup et cette manette est une petite merveille pour l’utilisation des jeux de course du Model 2. Comment l’utiliser ? Simplement avec un adaptateur Playstation en USB. Attention toutefois à la qualité de l’adaptateur.

Voilà comment configurer le NeGcon dans Configure Controls.


 

A VOUS DE JOUER.

Voilà, vous pouvez dès à présent vous amuser avec la gamme des jeux Model 2. Ils sont nombreux et beaucoup sont même des perles à jouer ABSOLUMENT. Ne vous privez pas.

Les étapes ci-dessous ne sont présentes que pour parachever quelques réglages.

Bon jeux

 

QUELQUES PARAMETRAGES UTILES.

Il y a quelques petits points à savoir pour peaufiner un peu les réglages. Lorsque vous ouvrez un jeu, vous pouvez paramétrer quelques options en allant dans le TEST MODE. Celui-ci est accessible en appuyant sur F2 du clavier, la navigation se fait en fonction des touches que vous aurez configurées (voir étape Configurer votre manette / Volant), c’est assez basic ne vous inquiétez pas.

Vous pouvez donc paramétrer pas mal de choses, mais un point essentiel est dans GAME SYSTEM (présent dans la plupart des jeux). Ce GAME SYSTEM permet de configurer par exemple la région entre JPN, USA, ou EXPORT (World), la difficulté, ou le nombre de vies. Cela dépend des jeux en fait, mais le principe reste le même.

D’ailleurs concernant Daytona USA, vous devrez obligatoirement passer par cette étape pour pouvoir y jouer, la LINK ID doit être passée en mode SINGLE sinon vous restez bloqué avec un écran rayé (CANCELLED NETWORK BOARD NOT PRESENT). Mais ne vous inquiétez pas cela je l’explique dans l’article sur Daytona USA (ICI).

 
 

FAITES EN PLUS AVEC M2 CONFIGURATOR.

M2 configuration vous permet d’aller plus loin dans la configuration graphique. Il peut faire peur à première vue, mais il est en fait très simple d’utilisation et permet d’accéder directement au lancement de l’émulateur. Voyons donc cela.

Téléchargez M2 configuration ICI. Enregistrez-le dans votre dossier où se trouve votre émulateur. Et l’extraire de son archive.

Attention, il me semble qu’il faut au minimum Net Framework 2.0 pour faire fonctionner M2 Configurator.
 

Cliquez maintenant sur Configurator.exe

( 1 ) Allez rechercher où se trouve votre dossier Roms en appuyant sur Browse.

( 2 ) Indiquez ici si vous souhaitez utiliser la manette Xbox 360 et ses vibrations. Attention ne pas cocher cette option si vous utilisez un volant analogique (ou une autre manette analogique), cela va poser des problèmes dans les paramétrages des contrôles des jeux. A la limite, ne cochez pas ces cases.

( 3 ) Pour moi l’option la plus utile de M2 Configurator.. Vous pouvez paramétrer ici facilement une résolution prédéfinie (via le menu déroulant), simple et très utile en passage en plein écran automatique. Une fois définie tout se passe automatiquement. La transparence (Pixel Shader) dépend de votre carte graphique, vous pouvez la laisser coché.

( 4 ) J’avoue ne pas être spécialement à l’aise avec les rendus graphiques. J’ai coché certaines options qui me paraissaient utiles comme :

  • V-Sync. Qui permet d’éviter les déchirures d’images.
  • Auto Frameskip. Détermine automatiquement le nombre d’image par seconde à afficher.


Pour les autres options, voici un exemple de comparaison avec différentes options activées:
 

Sanc aucun filtre :


Avec les filtres Bilinéaire (Bilinear filtering on tilemaps + Bilinear filter) :


Avec les filtres Bilinéaire et textures (Force the DirectX driver ti use managed textures + Auto mip mapping Anisotropic filter) :

 

( 5 ) Sauvegardez votre configuration avec SAVE. Vous pouvez également lancer directement l’émulateur avec LAUNCH, ou le lancer en multicœur avec LANCH (MULTI CPU).


Cette interface permet donc d’avoir accès à des réglages rapides et prédéfinies, ce qui est très pratique.


Voilà, je pense que vous êtes parfaitement opérationnel pour jouer à tous ces fantastiques jeux sur carte Model 2.

Bon jeux à vous.




Réagir sur le forum de Planetemu.

 

 

Article rédigé par Zapier le 18/05/2013
2001-2018 Planet Emulation