Altered Beast

(2/2)

Les conversions

Malgré un succès tout relatif de la borne, Altered Beast a connu de nombreuses adaptations plus ou moins réussies.

Les adaptations consoles.

A tout seigneur tout honneur, c'est la Megadrive qui est dotée de la meilleure conversion.
Graphiquement fidèle à la version arcade, bien qu'inférieure (notamment au niveau sonore, rares sont ceux qui ont compris ce que pouvait bien marmonner le héros lors de sa transformation), elle se laisse jouer, d'autant plus qu'elle a conservé le mode deux joueurs. Malheureusement le jeu  possède également les défauts de la version System-16, à savoir une durée de vie minable et une action d'une mollesse édifiante.


La Master System a également eu droit à sa version. Pas grand chose à dire, si ce n'est que la 8-bits fait ce qu'elle peut, mais le jeu est beaucoup moins jouable, notamment à cause d'une gestion des sauts désastreuse. De plus les ennemis sont ridiculement petits (regardez un peu les loups !) et la musique est insupportable.


Les consoles Sega ne sont pas les seules à avoir eu droit à leur adaptation. La PC Engine et la PC Engine CD (par NEC Avenue) ont eu la leur également. Si le côté technique est satisfaisant, la maniabilité est catastrophique et la difficulté excessive, ce qui oblige à éteindre sa console avant la fin du premier niveau (ce que j'ai fait). Circulez, il n'y a vraiment rien à voir !


Surprise, la NES a eu également son Altered Beast, développé par Asmik, il possède un niveau inédit par rapport à la version arcade, et très réussi. Techniquement moyenne (excepté le niveau inédit), cette version possède cependant une jouabilité étonnamment dynamique tout à fait satisfaisante. A essayer.


Les adapatations ordi.

Ne connaissant pas suffisamment les capacités des Amiga, Atari ST et consorts, sur ce sujet je vais laisser la parole à mes colègues du forum amateurs de vieilles bécanes. Cependant ces conversions ont toutes deux points communs : elles ont été developpées par Activision et sont exécrables.



Sigfrodi :
"La version ST n'est pas fabuleuse dans mes souvenirs... Pas monstrueuse mais pas fabuleuse... La jouabilité n'est pas géniale, le scrolling très haché... La version Amiga est moins belle que la version Megadrive ce qui est un comble. Bref les versions 16/32 bits ne sont pas géniales... comme beaucoup d'adaptations Sega ou Capcom sur ces machines même si on n'atteint pas ici le niveau calamiteux de Ghouls & Ghosts par exemple...
J'ai un peu joué à la version CPC qui déchire les yeux et n'est pas franchement jouable, mais je ne saurais pas dire si la conversion est vraiment bonne ou mauvaise, n'ayant pas assez pratiqué cette machine et n'ayant finalement que peu joué à cette version..."

Fernando :
"La version CPC ne m'a pas laissé non plus un souvenir impérissable. C'est le genre de jeux que l'on regarde 2 secondes et que l'on ne ressort plus jamais pour lui préférer d'autres beat'em all."

Carcharodon :
"Je confirme que sur Amiga c'était dans ma boite à chaussures où il y avait écrit dessus "jeux chiants""

Avec tout ça vous devriez pouvoir vous faire une idée.
Article rédigé par Shenron le 03/12/2005
2001-2018 Planet Emulation